04 Sep 2013

Web Developer’s SEO Cheat Sheet – nouvelle version

Expertise, Référencement naturel, Référencement naturel, Veille & nouveautés de l'agence Pullseo Aucun commentaire

Plus de 5 ans après la première version de la Web Developer’s SEO Cheat Sheet, Danny Dover revient sur Moz (anciennement SEOMoz) pour proposer une version 2.0 de son mythique document. Petit tour d’horizon des éléments proposés.

Une fiche plus complète

fiche-techniqueEn 5 ans, le référencement a changé et c’est peu dire. Ceux qui travaillent leur référencement depuis au moins 5 ans se souviennent que le nombre de critères à prendre en compte étaient bien moins important qu’aujourd’hui. Et cela sans compter sur le fait que de nombreuses stratégies orientées uniquement sur les moteurs de recherche étaient encore efficaces. Mais ça, c’était avant…

La nouvelle fiche pratique de Danny Dover reflète bien cette évolution du référencement en passant de 2 pages pour la version 1.0 à 4 pages pour cette nouvelle mouture. Et comme toujours, chaque élément est accompagné de quelques conseils pratiques pour la mise en oeuvre.

Les évolutions de la fiche

Cette version 2.0 propose son lot de modifications et d’évolutions. Ainsi, on peut comparer les fiches version 1.0 et 2.0.

Ce que l’on ne trouve plus

retrait-ficheDanny Dover a pris le parti de retirer les informations qui n’étaient, à son avis, plus d’actualité. Ainsi, on découvre logiquement que les éléments liés aux limites des moteurs de recherche, comme le poids des pages web ou encore le nombre de paramètres dans les URL, ne sont plus présents. Cela va dans le sens de l’évolution de Google qui gère bien mieux ces notions depuis un moment maintenant. De même, la partie sur les « pièges à robot », comme les formulaires, sessions ID, Frames…, a disparu.

Mais toutes les disparitions ne sont pas forcément judicieuses à notre avis. En effet, la partie sur les redirections 301 en Apache a été retirée de cette version 2.0. Pourtant, les redirections ont encore leur utilité en référencement. On peut évidemment considérer que le système Apache n’est pas le seul et que les redirections ne fonctionnent pas de la même façon sur d’autres systèmes mais il y a fort à parier qu’Apache est le plus courant dans le monde. Ainsi, il nous aurait paru intéressant de développer cette partie et, pourquoi pas, d’en faire une page à part entière.

Les nouveautés intégrées à la Cheat Sheet

ajout-ficheCette version 2.0 est, comme nous l’avons déjà dit, le reflet de l’évolution du métier de référenceur. Ainsi, de nombreuses nouvelles sections font leur apparition. Il serait trop long de détailler ici tous les ajouts qui ont été faits. Cependant, il faut noter que les réseaux sociaux et le développement mobile font leur entrée.

En effet, le Facebook Open Graph, les Twitter Cards et toutes les optimisations pour Google+ font leur apparition. Alors oui, de nombreux tests tendent à montrer que le poids des réseaux sociaux n’est pas aussi important qu’espéré dans le positionnement. Pour autant, il est impossible de laisser de côté les réseaux sociaux et leur fort potentiel viral. De fait, ces éléments ont leur place dans cette fiche.

La partie développement mobile fait, de son côté, écho à la part prise par les mobiles connectés et aux enjeux liés au développement de versions spécifiques destinés à un affichage parfait sur différents systèmes. Cependant, la partie responsive design ne semble pas forcément avoir sa place dans cette fiche orientée SEO car ce n’est pas une optimisation orientée moteur en soi.

Dernier élément intéressant, mais marginal, l’apparition des URL des différents Webmaster Tools avec en tête Google, suivi de Bing puis de… Yandex. L’apparition de ce moteur dans la SEO Cheat Sheet est à noter car elle reflète l’importance prise au niveau international par le géant russe.

Une fiche pratique indispensable

Seo cheat sheet indispensableAu final, on ne peut que se réjouir de voir une telle fiche pratique mise à jour. Elle contient l’essentiel des paramètres « techniques » à prendre en compte pour le bon référencement de son site Internet, ce qui la rend indispensable. Mais surtout, cette Developer’s SEO Cheat Sheet est utile aux différents profils intervenant sur un site Internet. Plus qu’un simple aide-mémoire, elle est sert aux référenceurs qui auraient besoin de vérifier la syntaxe de tel ou tel paramètre. Après tout, nous ne sommes pas tous des techniciens.

Mais elle sert aussi aux développeurs, purs techniciens pour le coup, qui auraient besoin de savoir quels critères techniques sont importants pour le référencement et, surtout, quels ajouts ou modifications doivent être réalisés sur un développement « traditionnel ». Autant dire que nous avons ici une mine d’or pour les agences de webmarketing qui travaillent avec des prestataires pour la partie technique.

Pour télécharger la fiche, rendez-vous sur le site Moz.com.

Sources des images : Moz.com, Iconfinder

Aucun commentaire pour “Web Developer’s SEO Cheat Sheet – nouvelle version”

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.