30 Jan 2014

Taux de rétention client et boucle de contenu

E-marketing, E-marketing et réseaux sociaux, Expertise SEO de l'agence Pullseo Aucun commentaire

Sur ce blog, on prêche depuis longtemps pour la création de contenu de qualité et ce n’est pas demain que l’on va s’arrêter. En effet, nous voyons ce contenu comme un capital immatériel qui, comme le bon vin, se bonifie avec le temps. C’est bien parce que ce contenu est un investissement (en termes de ressources mais aussi en termes de visibilité) qu‘il ne faut pas le supprimer. En effet, avec le temps, il pourra gagner en visibilité et même vous resservir. Explications !

Le client n’est pas immortel

epée higlaner

Nous ne vous apprendrons peut-être rien en vous disant que vos clients ou prospects ne sont pas éternels. Si on prend le cas particulier d’un blog, cela signifie qu’il ne reviendrons pas éternellement. Dans le meilleur des cas ils deviendront clients, autrement ils arrêteront tout simplement de vous lire car vous ne correspondez plus à ce qu’ils cherchent.

Ce concept se nomme le taux de rétention. Il est relativement difficile à calculer et à mesurer mais il existe bel et bien.

 Le taux de rétention exprime la proportion de clients qui restent clients d’une période à l’autre. Le plus souvent la période prise en compte est l’année d’exercice. Le taux de rétention est un indicateur de la fidélité et permet également de mesurer la rentabilité des actions de recrutement clients.

Source : Definitions-Marketing.com

Une piste pour le calculer, si vous envoyez des e-mails régulièrement, consiste à analyser le taux de désabonnement de votre newsletter. En analysant le mois d’abonnement et le mois de désabonnement de vos abonnés, vous pouvez calculer cette donnée.

Votre temps est compté !

duel epée

Et si l’on reprend le cas d’un blog, votre taux de rétention vous permettra de déterminer à quel moment vous pouvez créer une boucle de contenu. Ce taux de rétention vous permet de savoir quel est le temps moyen disponible pour transformer un prospect en client.

Cette boucle de contenu consiste en la réutilisation de « vieux contenus » plutôt que de tout recréer de zéro. En effet, d’une part, il y a assez peu de niches de marché où les sujets de fond sont inépuisables et, d’autre part, il est tentant, à un moment donné, de réduire l’investissement dans le content marketing et donc de limiter la création de contenu.

Lancez-vous dans le recyclage

Créer une boucle de contenu va vous permettre d’automatiser et de planifier une partie de votre processus de publication et, ainsi, de gagner du temps pour travailler d’autres leviers de création de trafic et de chiffre d’affaires.

Cette stratégie ne s’applique évidemment pas à ceux qui suivent de près l’actualité et qui publient uniquement des sujets « hot trends« . Cependant, il existe de nombreuses niches de marché sur lesquels un article de fond est vrai maintenant, demain, dans 5 ou 10 ans.

C’est le cas typique du marketing. De nouveaux concepts apparaissent parfois mais de vieux préceptes font toujours et encore recette.

Highlander

Une stratégie à utiliser intelligemment

Ce n’est pas une stratégie que nous privilégions mais, dans certains cas, elle peut être bénéfique et permettre d’améliorer sensiblement le volume de contenus créés et diffusés. C’est comme tout, utilisée à bon escient la boucle peut vous permettre de passer à un niveau supérieur.

Le pré-requis reste de réaliser un contenu froid et intemporel que l’on pourra réutiliser par la suite.

Alors, qui a prévu de se lancer dans cette stratégie ?

higlander

PS : Pour information, nous avons réalisé le teste de la boucle de contenu et vous avez été nombreux à lire notre article de la semaine dernière  sur la création d’un processus de contenu qui a été publié, pour la première fois le 12/01/2012.

Sources : Prod DB © EMI- 20th Century Fox / DR et Lexpress.fr/ – Cine-collector.com– Fanfictions.net – Nietzscheacademie.over-blog.com – Intelligentfencing.com

Aucun commentaire pour “Taux de rétention client et boucle de contenu”

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.