08 Sep 2014

Le référencement payant n’existe plus

E-marketing, E-marketing et réseaux sociaux, Expertise de l'agence Pullseo 12 commentaires

Cet article est une mise au point sur les abus de langages pouvant amener à perdre les clients qui ont déjà des difficultés à saisir le principe du SEM en général. Fer de lance de ces abus de langage, la dénomination de « référencement payant ».

Le référencement payant, un principe archaïque

référencement payantEn règle général, on entend parler de référencement payant en opposition au référencement naturel (ou SEO) ce qui est tout à fait exact. Sauf que cette dénomination est souvent utilisée pour qualifier les Adwords ou liens sponsorisés en général. Et là, c’est totalement faux.

Les liens sponsorisés des moteurs de recherche ne sont pas du référencement. Le référencement implique une intégration dans l’index d’un annuaire ou d’un moteur (ce qui n’est pas le cas des liens sponsorisés). De plus, le référencement payant implique l’apparition dans les résultats naturels.

En fait, le référencement payant désigne une pratique qui a existé sur certains moteurs de recherche et annuaires. Cela revenait à payer l’entreprise gérant le moteur ou annuaire pour permettre à son site d’apparaitre dans les résultats naturels de recherche et d’être intégré à l’index. Cela a été très pratiqué par Yahoo!, entre autres, dès le début des années 2000 avec son offre Search Submit, aujourd’hui abandonnée.

Les liens sponsorisés sont et restent de la publicité. Et bien que cela repose sur un principe de classement relativement complexe entre les annonces, cette pratique ne relève pas du référencement. On arrête de payer, on disparait, c’est simple. Et les Adwords ne garantissent en rien une bonne indexation du site.

La confusion des acronymes

seo-sea-sem-smoUne autre erreur courante concerne la mauvaise utilisation et compréhension des différents acronymes que l’on peut rencontrer.

Ainsi, si le SEO (Search Engine Optimisation), ou référencement naturel, est souvent bien compris et utilisé, il n’en est pas de même pour le SEM et le SEA (ce dernier étant assez régulièrement ignoré).

Le SEM (Search Engine Marketing) est, comme son nom l’indique, le marketing sur les moteurs de recherche. Cela inclus donc toutes les pratiques : référencement naturel et liens sponsorisés.

Le SEA (Search Engine Advertising) correspond directement aux liens sponsorisés. Une fois encore, comme son nom l’indique clairement, cela correspond à la publicité sur les moteurs de recherche. Et il faut bien garder à l’esprit que le référencement naturel (SEO) n’est pas de la publicité mais bien une pratique marketing qui va de pair avec la publicité.

Pourquoi cette mise au point ?

mise au point sur le référencement payantCette mise au point n’a pas pour but de nous imposer en garant du bon langage ou pour nous moquer des erreurs des autres (on en fait tous des erreurs). Cette mise au point a pour objectif de rectifier certaines choses que nous pouvons entendre et voir et qui peuvent causer des problèmes de communication avec les clients. Souvent, entre professionnels, on arrive à rectifier et à se comprendre. Mais lorsque que l’on parle de cela avec une personne dont ce n’est pas le domaine, cela peut être problématique.

L’utilisation de la bonne terminologie est une preuve de professionnalisme et permet surtout de poser les bases nécessaires à une bonne relation entre l’annonceur et le prestataire.

A bon entendeur…

NB : cet article ne s’adresse pas qu’aux débutants dans le domaine… A noter qu’Olivier ANDRIEU avait déjà fait un article en 2007 sur ce sujet, même s’il plaçait cette habitude du côté client. Quoi qu’il en soit, les mauvaises habitudes ont la peau dure.

Source des images : Iconfinder

12 commentaires pour “Le référencement payant n’existe plus”

  1. Olivier Andrieu says:

    Bonjour
    Je confirme : cette habitude est assez énervante et c’est bien un abus de langage !
    Les liens sponsos, c’est très bien et c’est un beau métier, mais ça n’a rien à voir avec du référencement, c’est de la gestion de campagne publicitaire !
    Bien cordialement

  2. Sylvain says:

    Totalement d’accord
    J’avais fait une petite infographie pour tenter d’expliquer (et surtout de clarifier) ces concepts. Si je peux me permettre, voici le lien

    http://www.axe-net.fr/actualites/referencement/sem/seo/sea/smo/189.cfm

    Pour l’anecdote, j’ai eu récemment quelqu’un au téléphone qui s’amusait en me disant que d’une manière ou d’une autre il payait quelqu’un, et que ce soit Google ou ma société, pour lui, le référencement serait toujours payant :-)

  3. Le Juge says:

    C’est vrai, entre professionels on a tendance a abuser un peu des acronymes et on peut arriver a perdre les clients – ne seraitce que sur l’emploi de SEM – la plupart du temps utilisé pour identifier les campagnes adwords alors que nous devrions dire SEA.

    Techniquement le « référencement payant » n’existe plus depuis que les Flux SSP de Yahoo ont disparu. Bien dommage d’ailleurs car c’etait une mine d’or pour qui savait les manipuler et cela donnait un levier supplémentaire sur certaines campagnes de référencement (gratuit et payant) notamment sur du court termes (fete des meres / noel etc).

  4. Svetlana says:

    J’aurais également cité le SMO pour Social Média Optimization et le SMM pour Social Media Marketing car la « caution humaine » devient de plus en plus essentielle dans les stratégies de visibilité web.

  5. auto-entrepreneur says:

    Oui effectivement mais pour certains clients dire je vais optimiser votre SEO ou travailler votre SEA ou pire votre SEM revient à lui dire : 01011000111100011111011011101110111010.
    Toi extra terrestre parle à toi humain bip bip, pour SEM faut soupe aux choux, bip bip Yahobon, bip bip.

    Non sérieusement en France tu lui dis Adwords il comprend le client et référencement naturel.
    Effectivement c’est un raccourcit pour les Adwords mais quand tu vois le niveau de pertinence des pubs Facebook et Ad Center cela fait doucement rire.
    Surtout la maitrise de la géographie Française chez Ad Center. ^^

  6. test référencement says:

    J’ai entendu l’utilisatiom du référencement payant pour indiquer qu’on faisait appel à une agence ou consultant pour son SEO. Vos avis ?

    Je viens de lire le com de Sylvain, son anecdote rejoind un peu ce que je viens de dire.

  7. jyg says:

    @test référencement : le référencement « gratuit » n’existe pas :). Soit on est un professionnel du domaine et, pour nos sites, ça ne nous coûte « que » du temps, soit on fait appel à un professionnel et, à ce moment, tout travail mérite salaire. De plus le « référencement payant » qualifie une réalité bien précise qui n’existe plus. Donc, pour ma part, je ne suis pas pour qualifier le travail d’un professionnel du SEO de référencement « payant ».

  8. référencement naturel grenoble says:

    il est clair que le client n’a pas à digérer et à comprendre dans les détails chacun des acronymes précédants. c’est au référenceur et à ses compétences techniques mais aussi pédagogiques de lui apporter une définition claire et de lui présenter les nuances des actions et besoins lors d’une stratégie SE(O/M/A). c’est uniquement au référenceur d’être bien clair pour bien se faire comprendre.

  9. pascal says:

    Bonjour,
    Je n’ai pas encore de blog, mais avant de m’investir sur un référencement payant, je voulais savoir comment se désabonner de ce type de contrat…
    Bien cordialement
    Pascal

  10. SEO says:

    Tout dépend du contrat que vous avez signé. Suivant les clauses, vous pouvez avoir une durée d’engagement miniumum, un budget de dépense minimum…
    Chez nous, on définit au départ la durée de la prestation. Et avant la fin de la prestation, nous voyons avec le client si nous la reconduisons ou non. Nous jouons la carte de la transparence mais il est vrai que toutes les agences ne le font pas.

  11. Référencement Payant says:

    Dans le secteur du seo/sea il y a de nombreux abus de languages … certains sont du au seo mais d’autres sont plutôt du aux grand public.

    L’expression « communiqués de presse » est par exemple une abération, puisque les sites que nous utilisont sont plus de sites de publication d’articles et je peux vous dire pour avoir été bien positionné sur l’expression « communiqué de presse » avec un site de « publication d’article » ca ne correspondait vraiment pas au attente de gens qui tapaient cette requete.

    Par contre référencement payant c’est plus pour moi une faute de language qui incombe aux internautes que nous utilisons car notre objectif est d’atteindre notre cible … Par exemple j’essaie de me positionner sur référencement payant (voir mon ancre si dessus). Quand je parle de « référencement payant » avec mes clients j’utilise plutot le terme liens sponsorisé ou adwords mais ici pour une première prise de contact je souhaite être bien positionné sur référencement payant

  12. ledwatts says:

    Moi, j’utilise allopass est ce que je serais pénalisé par google.

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.