11 Août 2015

Pourquoi partager ? Pour mieux régner !

Référencement naturel, Veille & nouveautés Kevin Blettner de l'agence Pullseo 1 commentaire

Il est de ces hommes qui, contre toute pensée dominante, tiennent à montrer l’exemple d’une nouvelle voie, différente, plus saine et somme toute plus profitable à l’ensemble de l’humanité. Elon Musk, patron de Tesla Motors, en retirant ses brevets, dans l’esprit du mouvement Open source, redonne un élan à cette économie du partage si subtilement en vogue depuis récemment.

Certes, mettre à disposition tous ses brevets favorisera l’innovation dans le domaine des voitures électriques mais ce n’est pas seulement par pure philanthropie que Mr. Musk a fait ça. En effet, le coût de construction des bornes de recharge de ses voitures à travers les Etats-Unis et à travers le monde se chiffre à plusieurs milliards de dollars, une charge financière que Tesla Motors n’est pas prête à soutenir toute seule. En rendant possible l’utilisation de ses technologies, Tesla favorisera donc leur utilisation par d’autres acteurs pour développer le marché de la voiture électrique (véhicules et bornes de recharge).

Il est aussi à noter que Tesla Motors prévoit d’investir 5 milliards de dollars dans la construction d’une usine de batteries  lithium-ion inventées pour ses voitures pour devenir ainsi le principal fournisseur des entreprises utilisant ses technologies.

6970710342_9584fa90e6_mÉvidemment, et heureusement, Elon Musk n’est pas le seul dans cette mouvance. On pourra, par exemple, citer Linus Torval et sa communauté de milliers de programmeurs qui ont développé le fameux système d’exploitation Linux et ses déclinaisons, mais aussi la myriade de contributeurs inconnus qui partagent le fruit de leurs réflexions sur internet.

Cette économie du partage et de la collaboration fait partie, à n’en pas douter, d’un mouvement offrant un tremplin potentiel à une innovation plus globale, à la différence du paradigme actuel qui la veut localisée dans les mains des plus grandes entreprises. En effet, le coûts de la R&D étant un frein important à l’innovation, il est primordial de permettre aux autres de gagner du temps et de l’argent pour trouver des solutions aux nouvelles problématiques auxquelles nous allons faire face.

Grâce à l’Open source et au partage d’information, les problématiques que nous rencontrons sont donc plus facilement résolues et ce quel que soit le domaine étudié. En effet, l’intelligence collective, tel un brainstorming permanent, favorise l’émergence de nouvelles idées. Ce partage d’information permet aussi à celui qui s’en donne la peine, de répondre à la majorité des questions qu’il se pose et de régler les soucis du quotidien qu’il pourrait rencontrer.

Le partage d’information, nerf de la guerre du référencement naturel ?

Ce n’est une surprise pour personne : Internet, c’est grand. Une masse d’information énorme transite chaque jour à travers des câbles pour délivrer des réponses à une multitude d’internautes. Google et consort facilitent ces recherches grâce à de puissants algorithmes en constante évolution au grand dam, ou pour le plus grand plaisir selon le point de vue, des référenceurs professionnels.

Le décryptage de ces algorithmes est la clé de voûte d’une stratégie de référencement naturel réussie et la maîtrise des différents paramètres dégagés grâce à ce décryptage fera toute la différence dans le classement de nos chers sites.

Evidemment, la complexité de ces algorithmes aurait pu engendrer une asymétrie dans les informations détenues par les différents professionnels du référencement de la planète. Trouver un paramètre important et être le seul à savoir comment le manier peut s’avérer être un formidable coup de pouce pour dépasser ses concurrents et leur faire mordre la poussière. Mais c’est justement là qu’Internet a montré toute sa puissance : Partager ses informations est généralement plus « rentable » que de les garder pour soi.

Pourquoi le partage est rentable pour les SEO

Le principe même du référencement naturel étant de générer du trafic et donc, par la même occasion, de convertir ces visites, le partage peut s’avérer être une stratégie payante sur le long terme pour plusieurs raisons. En effet, il permet :

  • De favoriser l’émergence de nouveaux schémas de pensé. En effet, qui n’a jamais eu de « flash » en lisant un article, lui ouvrant de nouveaux horizons qu’il n’avait jamais exploré ? De ce nouveau pan de réflexion peut éventuellement surgir de nouvelles idées qui mériteraient de se retrouver, elles aussi, sur la toile et mettant potentiellement à leurs tours une graine dans le cerveau d’un autre lecteur provoquant ainsi un cercle vertueux d’associations d’idées.
  • De développer une certaine notoriété d’ « Expert » sur le domaine. Cette qualité offre plusieurs avantages, notamment des pistes de contrats potentiels en tant que consultant, par exemple, ou encore de pouvoir convertir les visites de votre site via différentes méthodes de monétisation (Vente d’Ebook, de formations vidéo ou encore d’un outil développé en interne). Moz en est un très bon exemple.
  • D’entrainer une boucle de partage de vos articles favorisant l’apparition de liens naturels et attirants de nouveaux visiteurs vers votre site. Sans surprise, c’est l’un des avantages les plus intéressant du partage, les liens enverront de bons signaux à Google et les nouveaux visiteurs seront peut-être de potentiels lecteurs réguliers qui partageront à leur tour.

Vous l’aurez compris, le partage s’inscrit dans une stratégie long-termiste provoquant un éventuel effet boule de neige si ce que vous produisez est de qualité tout en apportant la satisfaction personnelle d’avoir ajouté votre pierre à l’édifice des compétences dont vous aussi, avez ou allez profiter un jour ou l’autre.

Sources : SHARE Conference via Flickr (licence) & David Saunders (licence)

Un commentaire pour “Pourquoi partager ? Pour mieux régner !”

  1. Colin FAY says:

    Réflexion pertinente ! Il est vrai que proposer de l’information intéressante passe souvent par le partage d’information innovante, une « connaissance Open Source », qui permet de générer à la fois du traffic et du lien entrant.

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.