01 Sep 2011

Optimiser son linkbuilding pour son site E-commerce

E-commerce, Expertise, Référencement naturel de l'agence Pullseo Aucun commentaire

Cet article est une libre traduction de l’article Link Building for Ecommerce Sites paru sur SEOMOZ.

Les requêtes que l’on peut trouver sur la provenance des internautes sur les tableaux de bords de Google Analytics aident à construire ses campagnes de linkbuilding (NB : action de créer ou faire créer des liens pointant vers des pages internet de votre site). Seulement, le but d’un site de e-commerce n’est pas seulement de ramener plus de trafic. Il faut avant tout augmenter son taux de conversion.

Cibler des ancres (NB : les textes contenus dans vos liens textuels) qui ont un bon taux de conversion fournira un retour sur investissement plus important qu’une campagne ciblée uniquement sur le volume de recherche. Cibler les mots clés de la même façon vous aidera à rentabiliser les efforts mis en place dans votre campagne de liens. Tout cela parce que vous aurez gardé à l’esprit que le taux de conversion est aussi important que le trafic.

En couplant les données de recherche avec les données de conversion, vous anticipez toute campagne de lien,  toute ancre qui ne convertirait pas statistiquement.

Nous vous proposons de découvrir la technique de Geoff Kenyon pour choisir vos ancres.

Télécharger l’origine du trafic de Google Analytics

Geoff conseille d’exporter uniquement le trafic organique.

Dans le cas d’un site de e-commerce (très) florissant, vous pouvez ajouter dans votre URL (NB : texte contenu dans votre barre d’adresse) “&limite=50000”. Par défaut, Google n’exporterait que 500 mots clés.


Veillez à bien télécharger vos mots clés en format CSV (et non pas CSV pour Excel).

Retirer les mots clés sans importance

Supprimez de vos données tous les mots qui n’apportent pas assez de trafic. Pour connaître le nombre minimum de visites qu’un mot clé doit apporter, il faut diviser 1 par le taux de conversion général du site (dans la partie “e commerce” du rapport Analytics).

Retirer les mots clés aux taux de conversion faibles

Evincez maintenant les mots clés en dessous du taux de conversion moyen de votre site. Cela vous aidera à concentrer vos efforts sur des mots clés de “valeur” !

Etablir des scores de difficulté et vérifier le volume de recherche

Déterminez le score de difficulté. Pour ceci, vous pouvez, au choix, le faire à la main, ou utiliser un outil spécifique (comme l’outil SEOmoz keyword difficulty).
Pour le premier choix, il suffit de faire le rapport “nombre de résultats” par “nombre de résultats allintitle”.

Gardez à l’esprit :

  • le nombre de visites générées par ce trafic
  • le taux de conversion du mot clé
  • le nombre de recherches
  • votre nouveau score de difficulté

Vérifiez le positionnement

Une fois vos mots clés triés et déterminés, vérifiez le positionnement de votre site avec votre outil (SEObook rank checker par exemple). Vous verrez ainsi en quelques mouvements votre marge de progression.

Vous pouvez ensuite affiner votre liste de mots clés en retirant les mots clés où vous êtes déjà positionnés (du rang 1 à 3), et celles qui demanderont un temps de travail considérable (plus de 20).

La liste que vous aurez dans les mains contiendra les requêtes les plus rentables, qui convertiront plus efficacement grâce à leur positionnement (déjà situé dans les deux premières pages).

Hiérarchiser vos efforts

Classez à présent vos mots clés par taux de conversion pour identifier ceux qui offrent le meilleur taux. Vous pouvez aussi choisir de les classer selon d’autres paramètres, comme le taux de difficulté. Cette option vous permettra de voir des résultats plus rapidement.

Trouvez le bon équilibre. La conversion est la priorité, mais il faut aussi prendre en compte le taux de recherche. Un taux de conversion de 50% pour 10 requêtes par mois ne sera pas forcément un choix judicieux (tout dépend du produit).

Pour choisir vos expressions-clés, référez vous à ce schéma simpliste :

Cette méthode est bien évidemment exploitable même si vous n’avez pas de site e-commerce. Il vous suffit de prendre en compte quels sont vos objectifs. Vous êtes une organisation à but non lucratif ? Créez un objectif sur les formulaires de contact, basés sur les dons moyens de vos visiteurs.

Aucun commentaire pour “Optimiser son linkbuilding pour son site E-commerce”

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.