15 Mar 2012

Les microdonnées disponibles sur Schema.org

Moteurs de recherche, Rédaction, Veille & nouveautés de l'agence Pullseo 11 commentaires

Le balisage sémantique est un enjeu de plus en plus important dans le cadre d’une stratégie de référencement naturel. Cette place croissante provient essentiellement des « nouveaux » moyens, comme l’HTML 5 et les rich snippets. Et à ce titre, les microdonnées de schema.org offrent régulièrement de nouveaux attributs pour enrichir le balisage de votre contenu.

Les contenus « créatifs »

microdata-creativeworkLe modèle du schema.org propose un panel très vaste de microdonnées permettant de baliser clairement les contenus dits « créatifs » ou CreativeWork dans le schéma. A ce titre, vous allez pouvoir baliser les différents éléments concernant :

  • Votre blog et ses articles
  • Les fiches traitant de films ou séries
  • Les pages présentant des peintures ou sculptures
  • Les pages proposant de la musique

Chacun de ces CreativeWork pourra alors être balisé avec différentes données (certains attributs étant communs aux différents contenu) comme :

  • l’auteur
  • le détenteur des droits
  • les différentes dates (création, publication, modification…)
  • les prix reçus
  • les média présents (fichiers audio, vidéos…)

Exemple de balisage sémantique proposé par Schema.org :

<div itemscope itemtype="http://schema.org/MusicPlaylist">
  <span itemprop="name">Classic Rock Playlist</span>
  <meta itemprop="numTracks" content="5"/>

  <div itemprop="tracks" itemscope itemtype="http://schema.org/MusicRecording">
    1.<span itemprop="name">Sweet Home Alabama</span> -
    <span itemprop="byArtist">Lynard Skynard</span>
    <meta content="sweet-home-alabama" itemprop="url" />
    <meta content="PT4M45S" itemprop="duration" />
    <meta content="Second Helping" itemprop="inAlbum" />
   </div>

Les contenus traitant d’événements

microdata-eventLes événements peuvent tous être déclarés aux moteurs de recherche comme Google via les attributs de schema.org. Ainsi, en plus de pouvoir enrichir vos pages traitant de concerts, séances de cinéma, événements sportifs et autres manifestations, vous pourrez pousser le vice jusqu’à indiquer le nombre d’interactions effectuées sur la page.

En utilisant les microdonnées, vous pourrez, par exemple déclarer :

  • l’organisateur de l’événement
  • les dates
  • les participants (exemple : intervenant, chanteur…)
  • les événements liés ou dépendants de cet événement

Ainsi, vous facilitez l’indexation de toutes les données importantes à notre ami Google, pour lui permettre de comprendre parfaitement la structuration de votre page, et donc de votre événement, et pourquoi pas aboutir à un affichage de certaines données dans les pages de résultats.

Exemple d’événement proposé par Schema.org :

<div itemscope itemtype="http://schema.org/Event">
  <a itemprop="url" href="nba-miami-philidelphia-game3.html">
  NBA Eastern Conference First Round Playoff Tickets:
  <span itemprop="name"> Miami Heat at Philadelphia 76ers - Game 3 (Home Game 1) </span>
  </a>

  <meta itemprop="startDate" content="2016-04-21T20:00">
    Thu, 04/21/16
    8:00 p.m.

Les contenus liés à des éléments « intangibles »

microdata-intangibleCette série de microdonnées est l’une des plus anciennes et des plus utilisée puisqu’elle contient les attributs liés aux avis et aux notes d’internautes. Google ayant rapidement affiché ces petites étoiles si précieuses pour les webmasters de boutique en ligne, le schéma s’est rapidement imposé. Mais ces microdonnées offrent d’autres possibilités comme le balisage :

  • d’offres d’emploi (avec le poste, la rémunération, les pré-requis…)
  • de coordonnées géographiques
  • de données nutritionnelles (calories, ingrédients…)
  • des offres (quantité, disponibilité…)

Les éléments de types intangibles peuvent donc être importants pour déclarer tous les détails liés à une offre, un produit et tous ces petits éléments qui sont sûrement, ou seront rapidement, importants dans l’indexation d’une page.

Exemple de balisage sémantique d’une offre d’emploi proposé par Schema.org :

<div itemscope itemtype="http://schema.org/JobPosting">
  <meta itemprop="specialCommitments" content="VeteranCommit" />
  <h2 itemprop="title">Software Engineer</h2>
  <span>
    <p><strong>Location:</strong> <span itemprop="jobLocation" itemscope itemtype="http://schema.org/Place"><span itemprop="address" itemscope itemtype="http://schema.org/PostalAddress">
    <span itemprop="addressLocality">Kirkland</span> <span itemprop="addressRegion">WA</span></span></span></p>
  </span>

Les contenus présentant des entreprises et des lieux

microdata-placesTous les webmasters ne sont pas des pure-players et il existe même beaucoup de sites issus d’entreprises physiques. C’est pour cela que les microdonnées de schema.org proposent de nombreuses possibilités pour baliser les données liées à son entreprises via le schéma Organization. Le schéma offre donc la possibilité de baliser les noms, coordonnées exactes, contacts et activités précises d’une entreprise.

De quoi donner aux moteurs de recherche toutes les informations pour identifier la thématique de votre entreprise et, indirectement, de votre site Internet.

Dans la même logique, mais avec des données un peu différentes, schema.org propose tout le balisage nécessaire à la déclaration de lieux et bâtiments comme des hôpitaux, squares et autres « places », allant même jusqu’aux arrêts de bus.

Exemple de balisage pour un lieu proposé par Schema.org :

    <div itemscope itemtype="http://schema.org/Place">
      <h1>What is the latitude and longitude of the <span itemprop="name">Empire State Building</span>?<h1>
      Answer:
      <div itemprop="geo" itemscope itemtype="http://schema.org/GeoCoordinates">
        Latitude: 40 deg 44 min 54.36 sec N
        Longitude: 73 deg 59 min 8.5 dec W
        <meta itemprop="latitude" content="40.75" />
        <meta itemprop="longitude" content="73.98" />
      </div>
    </div>

Les contenus traitant des personnes

microdata-personPour ceux qui souhaitent encore afficher des données personnelles sur le web, voilà un schéma qui vous permettra d’offrir sur un plateau, toutes les informations vous concernant. Au delà des classiques nom, prénoms et adresses, vous pourrez baliser directement votre date de naissance, lieu de travail, sexe et même votre arbre généalogique.

Ce type de microdonnées, dans une certaine limite, peut être intéressant dans le cadre d’un CV en ligne ou d’un annuaire de personnes (qui a dit Facebook ?). Mais il y a fort à parier que la grande partie des données proposées ne seront pas utilisées directement dans l’algorithme. Cependant, on peut envisager que Google récupère des signaux de popularité de personnes pour donner plus de crédit à certains auteurs… comme il tente de le faire avec Google+.

Exemple de schema pour la présentation d’une personne proposé par Schema.org :

<div itemscope itemtype="http://schema.org/Person">
  <span itemprop="name">Jane Doe</span>
  <img src="janedoe.jpg" itemprop="image" />

  <span itemprop="jobTitle">Professor</span>
  <div itemprop="address" itemscope itemtype="http://schema.org/PostalAddress">
    <span itemprop="streetAddress">
      20341 Whitworth Institute
      405 N. Whitworth
    </span>

Les fiches produits

microdata-productLe schéma Product est certainement le plus important pour le référencement naturel puisqu’il permet de baliser toutes les données liées aux fiches produits d’une boutique en ligne. Nom de produit, marque, offres… tout ce qu’il faut, au minimum, mettre place pour faciliter l’indexation de sa boutique en ligne.

Avec tout ça, il serait dommage de s’en priver.

Exemple de balisage de produit proposé par Schema.org :

<div itemscope itemtype="http://schema.org/Product">
  <span itemprop="name">Kenmore White 17" Microwave</span>
  <img src="kenmore-microwave-17in.jpg" alt='Kenmore 17" Microwave' />
  <div itemprop="aggregateRating"
    itemscope itemtype="http://schema.org/AggregateRating">
   Rated <span itemprop="ratingValue">3.5</span>/5
   based on <span itemprop="reviewCount">11</span> customer reviews
  </div>

L’intérêt des microdonnées de schema.org

Les microdonnées de schema.org se sont rapidement étoffées et proposent maintenant de très nombreuses possibilités pour effectuer un balisage sémantique complet de son contenu. Mais on peut se demander quel est l’intérêt de baliser tout ce contenu alors que la grande majorité n’est même pas affichée dans les pages de résultats des moteurs de recherche.

A ceux qui se posent cette question, nous proposons une autre question : Pourquoi un moteur comme Google perdrait-il du temps à développer un tel modèle de balisage si celui-ci ne lui était pas utile, à long terme ?

A bon entendeur…

Source des images : Iconfinder

11 commentaires pour “Les microdonnées disponibles sur Schema.org”

  1. Le Juge says:

    merci pour le petit recap, C’est vrai que sur Schema.org de temps en temps c’est pas facile, on va dire que leur navigation n’est pas des plus users friendly et de temps en temps, sans dire qu’on se perd… c’est un peu confus

  2. GiD says:

    merci aussi pour le recap. Le schéma Product est limité-il aux produits physiques ?

  3. jyg says:

    @GiD : Non, un produit est, selon les propres termes du Schema.org, tout ce qui est destiné à la vente. Par contre, attention à bien utiliser les différents schéma en se posant les bonnes questions.
    Par exemple, dans le cas de la vente de musique dématérialisée, que vaut-il mieux utiliser ?
    Le CreativeWork, le Product ou les deux ? Et surtout comment ? Tout dépend de ce que vous souhaitez mettre en avant.

  4. Lapoussette says:

    Merci pour avoir récapitulé toutes les informations d’un site qui – malheureusement, et malgré son énorme utilité – est légèrement obscur.
    Difficile de trouver à chaque fois le micro-format adapté à chaque situation.
    Bref, juste en passant, vous ne trouvez pas que c’est la foire dans Google en ce moment ? Des étoiles et des votes de partout… 10 contre 1 que ça va vite être réexaminé cette idée d’intégration…

  5. Média Camp says:

    C’est micro formats sont très utiles pour l’affichage des snipet dans les SERP, c’est certain.

    Il est certain que Google ne perd pas sont temps non plus à développer ça pour rien et je les utilise sans retenue.

    Sauf que il y a un mais.

    Numérama a révélé récemment que Google envisageait d’ici peut être un an de ne plus se contenter de présenter des résultats à vos recherches, mais d’y répondre.

    Ce qui signifie qu’il va présenter l’information agrégée sur nos sites directement sur son moteur, sans rediriger sur les sites qui vont travailler gratuitement pour le monstre.

    Et les micro formats vont l’y aider. Alors bien sur, c’est intéressant pour le E-commerce, mais pour tous les sites qui n’ont rien à vendre directement, mais qui se contentent de présenter de l’information, ça risque d’être très compliqué.

    C’est pour cette raison que je me pose la question de l’attitude de Google à l’avenir et de ses abus répétés de position dominante. Utiliser les micro format nous aide à court terme, mais risque de nous tuer à moyen terme.

    A bon entendeur.

  6. Etienne (Dodiphone) says:

    Merci beaucoup pour cet article très utile (et bien plus clair que schema.org ^^) qui m’a permis de mettre en place ces micro-formats sur ma boutique en bidouillant un peu.

    En effet, Magento ne le propose pas en standard donc j’ai dû faire des str_replace en PHP pour ajouter les micro-formats aux balises en fonction des ID (heureusement qu’il y avait déjà pas mal de balises à la base ceci dit).

    SInon, je suis assez d’accord pour l’analyse sur les sites non marchands.

  7. Lubelusy says:

    Bonjour,
    merci pour l’article bien clair.
    Juste une question…
    Si une entité (l’entreprise par exemple) se retrouve dans toutes les pages du site (footer ou autre), faut il baliser ce footer ou uniquement la page qui lui est dédié (la page contact) ?

    Faut il baliser tout ce qui peut l’être ou réservé ça juste à quelques contenus stratégiques à des emplacement stratégiques. Le balisage produit est réservé aux pages produits et n’est pas censé être utilisé sur une page de résultats contenant différents produits.
    Merci et bonne journée !

  8. jyg says:

    @Lubelusy : de notre côté, nous pensons que tout ce qui peut être balisé doit l’être car cela apporte des informations supplémentaires aux moteurs de recherche. Ainsi, cela peut aider l’indexation et, de fait, le référencement. Ainsi, une partie du schema PRODUCT peut être utilisé dans les listings produit, par exemple.

  9. mfc says:

    Bonjour
    je suis novice en la matière …la question est ou doit on insérer ces balise micro données ?
    Dans le fichier Sitemap ou ailleurs ??

    merci d’avance

  10. SEO says:

    Bonjour MFC

    Les balises sont à implémenter directement dans le code HTML de la page et non dans le sitemap.

  11. Adrien Legoff says:

    Bonjour,

    Article très intéressant, merci. Afin de faire bénéficier aux internautes d’un complément d’information, je vous propose de partager une autre source que nous venons de publier, qui explique comment mettre en place un balisage sémantique schema.org sur son site : http://www.lafabriquedunet.fr/seo/articles/mettre-en-place-installer-balisage-semantique-schema-org/

    Encore merci et à bientôt,

    Adrien.

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.