11 Nov 2014

Les cauchemars du webmarketer

E-marketing, E-marketing et réseaux sociaux, Expertise, Formations de l'agence Pullseo 3 commentaires

Il y a un peu plus d’une semaine, c’était Halloween. Et même si nous n’en sommes pas de fervents partisans chez Pullseo, nous avons décidé de nous mettre au diapason pour partager avec vous les choses qui nous effraient le plus dans notre métier. Accrochez-vous, certains points sont à la limite du supportable. Âmes sensibles s’abstenir.

Le client qui ne s’implique pas

client-fantomeNous aimerions tous que ce soit un cauchemar et, qu’au réveil, ce ne soit qu’un mauvais souvenir. Mais non ! Il existe en vrai et nous l’avons tous croisé au moins une fois. Avec lui, la très grande majorité de nos mails et appels téléphoniques restent lettre morte, comme si nous tentions de rentrer en contact avec l’esprit d’un défunt au cours d’une séance de spiritisme. Webmarketers, joignez vos mains et répétez après moi : « Client es-tu là ? Si tu es là, fais sonner notre téléphone 3 fois… »

La stratégie limitée au SEO

necronomicon-seoVoilà ce qui détruira tous ceux qui s’y accrochent. Une stratégie de webmarketing qui se limite au référencement est un peu l’équivalent du Nécronomicon : on espère y obtenir la connaissance mais, au final, on y trouve que sa propre perte… Et une ombre vient encore noircir le tableau car, à l’inverse du Necronomicon, ces stratégies ne ciblant que le référencement naturel existent et sont encore trop courantes. Laissez ce livre maudit de côté et rejoignez les adeptes de la diversification des sources…Oui venez, entrez dans la lumière.

La plongée sans préparation dans les réseaux sociaux

fog-reseaux-sociauxComme dans un cauchemar sans fin, nous n’avons de cesse de crier à ces prospects perdus : « Non, n’y allez pas tout de suite… réfléchissez…attendez, ez, ez (oui, c’est bien l’echo) ». Pourtant, ils y vont, comme hypnotisés par l’appel de ces sirènes nommées Facebook ou Twitter. Mais tels les compagnons d’Ulysse, ceux qui cèdent sans s’y préparer risquent la mort, ni plus, ni moins !

Le spam

zombie-frankensteinIls envahissent encore nos boîtes mails tels des zombies déferlant sur le monde. Ces créations monstrueuses issues de l’esprit dérangé de quelques entrepreneurs, qui ne comprennent pas bien ce qu’ils font, n’ont de cesse de venir nous agresser pour tenter de nous mordre et nous transformer, à notre tour, en spammeur fou. Créer un bon e-mailing nécessite un savoir-faire et, surtout, un suivi sur son évolution. Se lancer dans l’e-mailing comme le docteur Frankenstein, dans les films de la Hammer, revient à lâcher sur le monde des créatures dangereuses échappant à tout contrôle. « Ils sont vivants, vivants ! »

Matt Cutts et son zoo

archange-matt-cuttsIl hante les nuits de bon nombre d’entre-nous avec son sourire narquois et son armée bestiale. Sans cesse, il nous torture avec tous ses conseils sur la qualité et le contenu. Tel l’Archange Michel, il pèse les âmes de nos sites et décide, seul, ceux qui doivent vivre ou périr. Mais pour purifier le web, il envoie ses légions de Panda et de Manchots par milliers pour détruire tous les sites qui se trouveraient sur leur passage, sans véritable distinction, appliquant ainsi ce vieil adage issu des croisades : « Tuez les tous, Google Dieu reconnaîtra les siens ». Fuyez ! Fuyez si vous voulez vivre !

Ouvrez les yeux

Ces cauchemars sont, malheureusement, bien réels (même si légèrement romancés pour les besoins de l’article). Mais nous devons vivre avec et les combattre au quotidien. Tenez bon, amis webmarketers, et partagez vos cauchemars dans les commentaires.

Sources des images : Halloween et the Fog de John Carpenter, Iconfinder, Elbakin, Abondance

Quelques précisions

Nécronomicon : Livre fictif inventé par l’auteur H.P. Lovecraft. N’ayant jamais précisé ce qu’il contenait, les rumeurs sont nombreuses. Ainsi, pour certains, il décrit l’existence de dieux disparus alors que, pour d’autres, il est un livre maudit permettant d’ouvrir une porte démoniaque sur notre monde (voir Evil Dead de Sam Raimi).

Hammer Film Production : société de production anglaise créée dans les années 1930 et qui connaîtra son âge d’or dans les années 1950 grâce à l’adaptation et à la création de nombreux films fantastiques autour des mythes de Frankenstein, Dracula…

3 commentaires pour “Les cauchemars du webmarketer”

  1. Visitic.net says:

    Un article drôle, original et tellement vrai !
    Bravo

  2. rédaction web says:

    Je pense bien que tout webmarketers partagent ce même cauchemars!

  3. Anthony says:

    C’est malheureusement la vérité sur tous les points :(
    Le pire est sans doute le premier, je suis pas très patient … Alors quand le client ne répond pas ou ne s’investi pas dans son projet, quelle galère, je perd en motivation.

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.