17 Mar 2016

Le reporting webmarketing : pourquoi et comment ?

Expertise, Nos clients Kevin Blettner de l'agence Pullseo Aucun commentaire

S’il y a bien un sujet qui est rarement abordé c’est bien celui du reporting. En effet, pour suivre une prestation de référencement naturel ou de webmarketing, il est indispensable de mette en place des outils de suivi qui permettront de mesurer la performance, au fil du temps, du site et donc de la prestation.

Un reporting utile

Le reporting ou tableau de suivi peut être utilisé à plusieurs fins : bilan

  • suivi de la performance du site
  • suivi de la prestation
  • support de présentation des statistiques en réunion

Pour que l’outil de suivi soit le plus efficace possible, il doit être conçu à partir des besoins du client et du prestataire. En effet, le reporting sert aussi à l’agence qui l’édite. Les indicateurs clés de performance (KPI) sont les mêmes et permettent un suivi de l’avancement de la prestation.

Quels KPI présenter ?

La réponse dépendra des leviers webmarketing qui sont activés. Mais de manière générale, on va retrouver les indicateurs suivants :

Pour le site

  • le suivi du trafic
    • le volume de visites
    • le volume de pages vues
    • le temps moyen passé sur le site
    • le taux de rebond
    • le trafic par device (mobile / desktop /tablette)objectif
  • la mesure de la conversion
    • pour un site vitrine
      • le volume de leads
      • le taux de conversion
    • pour un site e-commerce
      • le volume de commandes (site e-commerce)
      • le volume de chiffre d’affaires
      • le panier moyen

Nous avons également ajouté un aspect « business » à nos reportings

  • le chiffre d’affaires cumulé
  • la variation du chiffre d’affaires cumulé par rapport â l’année N-1

L’objectif est de fournir une vision macro de la performance du site. Ces indicateurs peuvent être affinés en fonction de l’architecture des sites (section site institutionnel Vs blog…)

Le référencement naturel

Pour suivre l’impact du référencement naturel dans l’acquisition de trafic, nous sommes passés par différents indicateurs avant d’en trouver un cohérent et accessible : le volume de trafic par canaux.

À cet indicateur, il est indispensable d’ajouter un suivi du positionnement du site sur ses mots clés.

Mais on pourrait aller encore plus loin avec les indicateurs suivants :

  • Le suivi des différents liens gagnés durant le mois. On pourra par exemple diviser le reporting en trois colonnes reprenant les liens d’annuaires validés, les liens sponsorisés et les liens naturels. Ces nouveaux liens sont identifiables via la Search console mais si vous avez accès à un outil de suivi comme Majestic ou Ahref, ne vous privez pas. En effet, si vous avez Majestic, il peut être intéressant de rajouter le Trust Flow et le Citation Flow aux données afin de vérifier la qualité des liens obtenus.
  • Créer des indices personnalisés comme, par exemple, un indice de visibilité de votre site en fonction de votre positionnement et du volume mensuel de recherche
  • Suivre le trafic branding par rapport au trafic hors marque en faisant un export de la Search Console.

temps

Enfin, il est aussi important de noter que de nombreux outils d’automatisation de reporting existent, l’avantage principal étant le gain de temps non négligeable que ce genre d’outil fait gagner, mais aussi le design professionnel qu’il permet de mettre en avant. Néanmoins, certaines données qui peuvent être importantes pour vos clients ne sont pas toujours disponibles, notamment les données de conversion du backoffice, par exemple.

On peut aller très loin dans nos reporting, afin de donner une vision claire et précise des résultats obtenus à nos clients. Néanmoins, il ne faut pas oublier que cette tâche reste chronophage et que toutes les données ne sont pas toujours importantes pour tous les clients. Il faut donc trouver le bon compromis entre clarté, précision et temps de rédaction.

Aucun commentaire pour “Le reporting webmarketing : pourquoi et comment ?”

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.