04 Nov 2011

Le kit de survie du référenceur

E-marketing et réseaux sociaux, Expertise, Référencement naturel de l'agence Pullseo 17 commentaires

Le Référenceur est un peu le couteau suisse du web. Il lui est demandé d’être polyvalent et efficace dans de nombreuses tâches. A l’image d’un McGyver qui a toujours sa ceinture sur lui, le référenceur doit se constituer une boite à outils. Elle lui permettra d’optimiser son temps de travail et ses tâches.

Outre Google Analytics et Google Webmaster Tools, qui sont les outils les plus évidents, d’autres outils sont à connaître. Voici le kit de survie du SEO made in Pullseo !

Un outil de positionnement

Le positionnement est un des facteurs clés pour observer la progression du travail d’un référenceur. Tous les référenceurs rêvent d’atteindre la première position pour tous les mots clés !

Evidemment, aucun référenceur ne vérifie son positionnement manuellement : la tache prend rapidement énormément de temps, sans compter les quelques précautions à adopter pour chaque mot clé !

Dans ce domaine, il existe une référence nommée Myposeo. Myposeo vous permet de surveiller en temps réel vos positions. Cet outil vous propose aussi toute une série de services annexes : propositions de mots clés, concurrence, analyse de site, API Google Analytics…

logo de Myposeo
Myposeo est un service payant. Le tarif se calcule au nombre de mots clés que vous surveillez, plus une option pour chaque moteur. Vous pouvez choisir de souscrire de 3 mois à un an, au choix.

Autre service possible, Ranks. Ce service propose un service uniquement centré autour de la surveillance de mots clés.

Un service gratuit existe. SEOmioche Tool vous permet de surveiller vos positions depuis votre serveur. Solution pratique sur un nombre réduit de mots clés, l’outil nécessitera rapidement des ressources matérielles. Il n’est de plus pas très user-friendly.

 

Un outil de scraping

Le scraping, qu’est ce que c’est ? En deux mots, le scraping consiste à faire parcourir votre site par un logiciel pour récupérer des informations ciblées.

Logo de XenuLe surpuissant outil gratuit Xenu illustrera parfaitement les utilités d’un “scraper”.

Un outil de scraping est très utile pour le référenceur pour plusieurs choses. Le “scrapeur” permet au référenceur de voir quels éléments sont présents sur le site. Il permet aussi de dresser un état des lieux. Et il permet de voir comment les metas sont mis en place. Cet outil permet aussi au référenceur de surveiller les erreurs (les erreurs serveur par exemple).

Là où un scraper est particulièrement utile, c’est dans la surveillance de la concurrence. En analysant le site d’un de vos principaux concurrents via un scraper, vous saurez sur quels expressions et mots clés il se positionne.

Un outil de surveillance

Sur internet, il est essentiel de bien savoir se qui se dit. Sur votre domaine d’activité. Sur votre marque. Sur vous même. La réputation en ligne n’a jamais été aussi importante : 77% des recruteurs recherchent le nom de leurs candidats sur internet.

Capture d'écran de Google AlertsPour surveiller votre réputation, Google Alertes est l’outil le plus simple, mais aussi le plus efficace.

Vous recevrez chaque semaine des résultats pour les mots clés que vous aurez entrés directement dans votre boite mail.

Mais cet outil de surveillance peut avoir une autre utilisation : en effet, en surveillant l’actualité de son domaine d’activité, vous suivrez l’actualité de ce même domaine. Vous faites de la veille !

N’oubliez pas que surveiller l’actualité, c’est aussi s’offrir une piste de linking externe !

Un Tableur

Logo de Microsoft ExcelLe tableur est un outil indispensable dans bien des domaines. En référencement, le tableur est vital pour structurer toute l’information à laquelle le référenceur fait face.

En effet, la forme la plus utile, la plus pratique pour structurer cette information est encore le tableau. De plus, la plupart des outils du référenceur proposent des exportations de données sous ce format. Un tableur permet aussi et surtout de réaliser des tableaux de suivi (suivi de tache, suivi de projet, etc.)

Vous pouvez acquérir un tableur comme Microsoft Excel, la référence. Une version gratuite du logiciel existe, édité par Sun Micro System dans la suite OpenOffice, appelé Calc. Enfin, Google a lui aussi édité un tableur grâce au service Google Docs. Gratuit, et surtout le plus utile pour le travail collaboratif, Google Docs est l’outil idéal du référenceur !

Les toolbars

Logo SeoquakeGrande force du navigateur Firefox dans un premier temps, les toolbars ont simplifié la tâche de beaucoup de travailleurs du web.

Ces barres d’outils supplémentaires permettent aux référenceurs d’avoir des outils complémentaires et très spécialisés.

Par exemple, la Developer Toolbar permet au référenceur de voir rapidement la façon dont les pages sont codées et structurées, de façon à rapidement pouvoir faire des préconisations.

La Google toolbar est elle aussi très utile pour le référenceur. Elle donne un très rapide aperçu de la popularité de la page : son Pagerank.

Seoquake est un véritable couteau suisse du référencement. Il permet entre autres d’avoir un aperçu des indicateurs impactant le référencement (nombre de pages indexées, pagerank, le nombre de liens, etc.).

Un outil de calcul de densité de mots clés

Le travail de référenceur consiste aussi à créer du contenu, à écrire des textes. Un outil de densité de mots clés permet au référenceur de ne pas pousser son optimisation trop loin dans sa rédaction. Elle permet aussi potentiellement de voir sur quels mots clés les textes de ses concurrents sont optimisés.

Des outils comme Search status ou Yooda Match density aident le référenceur dans cette tache. En général, l’outil est très simple d’utilisation : un simple copier/coller suffit pour connaître le pourcentage d’utilisation de ses mots clés.

D’autres outils efficaces et moins connus (voire moins recommandables !) existent pour le référenceur.

 

Comment compléteriez-vous à cette liste ? A quel degré de gris correspond votre hat ? ;-) Faites-nous découvrir vos outils dans les commentaires !

Crédits photos : XenuMyposeoGoogle AlertesiteasSeoquake

17 commentaires pour “Le kit de survie du référenceur”

  1. Boostervente says:

    Bonjour,

    En plus de certains de ces outils j’utilise aussi :
    – ibp : Internet Business Promoter
    http://www.scrubtheweb.com/

    Cordialement
    Patrice

  2. Best of Bâtiment says:

    Merci pour cette article, il est juste dommage de ne pas voir apparaître un moyen de veille qui reste un outil indispensable du référenceur…

  3. antoine says:

    Nous avons effectivement parlé de ça sous « outil de surveillance », même si ce n’est pas exactement la même chose. De plus la veille, il n’y a pas de secret, c’est beaucoup de recherches perso !

    Mais peut être avez-vous des idées, des outils supplémentaires à nous suggérer ?

  4. SEO_IA says:

    Bonjour,

    Article très intéressant. Merci pour ce petit rappel.

    J’ajouterais à votre liste:

    • « Positeo » outil qui vous permet de vérifier le contenu dupliqué de votre site

    Ainsi que deux outils vous permettant d’explorer votre site avec l’œil du spider
    • WEBCONFS ( http://www.webconfs.com/search-engine-spider-simulator.php )
    http://www.spider-simulator.com/fr/

    Bon SEO et à bientôt sur twitter.

  5. Daniel says:

    Excellente trousse à outil pour le référenceur.

    J’y ajouterais également l’outil de mots clé d’Adwords ainsi que Google Insight pour pouvoir faire un étude complète et poussée des mots clés et expressions pertinentes pour le référencement. ;)

  6. Florian says:

    À titre personnel j’utilise :
    • Advanced Web ranking pour la recherche de KW et le ranking,
    • Majestic SEO pour l’analyse du linking
    • SM2 pour les alertes,
    • SeoQuake, Webdevelopper et MozBar dans FireFox

    Certains client utilisent toutefois d’autres outils auxquels ils sont habitués, je suis donc contraint d’utiliser de nombreux autres softs et tools.

  7. Anthony SitinWeb says:

    Merci encore pour cet article qui permet d’en apprendre un peu plus sur les outils indispensable du référenceur web. Je me suis moi aussi créé ma boite à outil mais je suis encore à l’age de pierre pour le contrôle de position et je crois que je vais tester myposeo car on en dit que du bien.

    Anthony / SitinWeb

  8. depannage informatique says:

    Un soft gratuit pour suivre les positions des mots clefs (liable à votre compte Analytics)

    Avec analyse de la concurrence et rendu graphique

    Seosoft > http://fr.webmaster-rank.info/?logiciel_de_referencement_gratuit

  9. Emanuelle says:

    Bonjour, merci pour ce kit de survie SEO, ce type d’article est toujours bien apprécié ! J’aurais bien ajouté http://www.majesticseo.com/, outil pour auditer les backlinks d’un site et suivre leur évolution dans le temps (la version gratuite permet déjà d’accéder à quelques infos).

  10. Jean says:

    En quoi Xenu permet-il de savoir sur quels mots clés on est positionné ?

    « via un scraper, vous saurez sur quels expressions et mots clés il se positionne. »

    Puis un scraper ne scrape pas forcément un site… la définition que vous donnez n’est pas bonne

    « le scraping consiste à faire parcourir votre site par un logiciel pour récupérer des informations ciblées. »

  11. Vincent Référencement says:

    Merci pour cette article :) J’utilise aussi tous ces outils que j’affectionne beaucoup.

    Outre la liste que tu proposes, je pourrais aussi recommander :

    Suivi des positions :

    – SEO Soft

    Analyse page / site (On-Page & Technique) :

    – Alyze
    – Website Grader
    – Grader Rezoactif
    – Woorank
    – Spyder Mate

    Accessibilité :

    – Web Page Analyser
    – Wave

    Suivi Backlinks :

    – Majestic SEO
    – Open Site Explorer
    – Link Diagnosis
    – Link Harvester

    Toolbars Chrome :

    – SEO SIte Tool
    – Sorezki SEO Plus
    – Mozbar

    Veille SEO :

    – Feedly (Plugins Firefox)

    Etc… J’en utilise encore beaucoup d’autres.

    Bonne continuation à tous les passionnés de SEO ;)

    Vincent http://twitter.com/vbernardSEO

  12. antoine says:

    @Jean :
    Xenu permet de savoir sur quel site on se positionne en observant la façon dont un site est optimisé au niveau des titles.

    Qu’est ce qu’un Scraper scrape, si ce n’est pas un site ? Un moteur de recherche ? C’est un site ;).

    Je vous concède que la définition n’est pas complète. Je présentais plus ici Xenu qu’un Scrapebox-like, qui a d’autres utilisations… Mais peut être préférez vous nous donner votre définition d’un scraper ?

  13. slemerre says:

    Hello,

    Un petit outil supplémentaire gratuit simple et efficace : http://www.snapfiles.com/get/googlemon.html

  14. 3615 SEO says:

    Bonjour,

    Ce kit du survie (bien utile au demeurant) serait à mettre à jour tous les mois, tellement il y a de logiciels SEO qui apparaissent régulièrement, comme ahrefs.com pour les backlinks récemment.

  15. Referencement Internet Mauricie says:

    Merci pour l’article. Un outil que j’utilise au lieu de Xenu est Screaming From SEO Spider. Plus récent et clairement mieux organisé à mon avis

  16. Top 14 de Rugby says:

    Merci de m’avoir fait connaitre xenu que je vais desuite essayer
    Web developpers l’add on firefox est également tres intéressant et exhaustif

  17. référencement naturel says:

    une bonne petite liste d’outils qui ont fait leurs preuves dans le référencement naturel.
    j’ajouterai personnellement l’outil plagium pour détecter la duplication de contenu.

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.