26 Fév 2014

L’internaute est une abeille…

E-marketing, E-marketing et réseaux sociaux, Expertise de l'agence Pullseo 1 commentaire

…et votre site est une fleur. En Alsace, le soleil est présent et donne des allures de printemps à cet hiver très doux. Quoi qu’il en soit, nous ne sommes pas ici pour parler météo mais plutôt saison…car oui, le printemps arrive à grands pas et cela peut-être une occasion de repenser votre site web et votre stratégie de visibilité sur Internet. Voici donc quelques conseils printaniers qui vont vous faire prendre conscience que votre site doit être une fleur attirante pour l’internaute-abeille.

Une abeille visite jusqu’à 250 fleurs par heure

abeille-internauteEt dites-vous qu’un internaute peut en faire autant. En effet, l’internaute va de site en site jusqu’à trouver un ou plusieurs sites qui lui conviennent. Il est donc important que votre site soit clair mais aussi attractif sur d’un point de vue design. Cela ne signifie pas que l’internaute va arrêter sa recherche à partir d’un seul site. Mais l’important c’est qu’il vienne butiner votre site et, pour cela, il faut que ce dernier lui donne envie de le faire.

À chaque espèce d’abeille ses fleurs préférées

abeille-internaute-2Saviez-vous que les abeilles étaient exigeantes ? En effet, les différentes espèces d’abeilles (plus de 20 000 recensées dans le monde) ne butinent pas toujours les mêmes fleurs. Certaines espèces évitent des variétés de fleur comme la peste alors que d’autres vont s’en délecter sans hésitations. Pour les internautes, c’est pareil ! Selon les centres d’intérêts, l’âge, la catégorie socio-professionnelle, l’expérience… certains sites vont convenir et pas d’autres.

Si vous visez des internautes « gamers » de 15 à 25 ans, vous ne pouvez pas leur proposer le même design ou le même ton que lorsque vous visez une cible de cadres supérieurs de 35 à 55 ans amateurs de vacances au soleil. Il est donc important de bien définir sa cible pour créer une fleur qui, encore une fois, donnera envie de butiner à son « espèce » d’internautes.

L’abeille invite ses congénères à visiter une fleur

abeille-internaute-3Lorsqu’une abeille trouve une fleur qui lui convient, elle y laisse des phéromones pour indiquer à ses congénères que cette fleur est intéressante et mérite d’être butinée. Et évidemment, vous avez compris le principe, sur le web c’est pareil, les phéromones en moins.

Lorsqu’un internautes découvre et teste un site intéressant, il pourra indiquer aux autres internautes que le site mérite d’être visité. Pour cela, il utilisera les médias sociaux qui lui permettront d’indiquer sa découverte. La différence par rapport aux abeilles c’est que, sur Internet, les indications ne disparaissent pas et, même mieux, vont se cumuler. Il est donc important de donner la possibilité aux internautes de partager votre site sur les différents médias ou réseaux sociaux, voire même de les inciter à le faire.

Cependant, il faut noter que les abeilles disposent de phéromones pour indiquer qu’une fleur ne doit pas être visité…attention donc aux avis et commentaires négatifs. Ne les laissez pas sans réponses !

L’abeille sert à polliniser les fleurs

abeille-internaute-4On en parle beaucoup ces dernières années dans les médias, les abeilles ont un rôle capital dans la nature. En effet, elles vont transporter sur elle du pollen récupéré sur des fleurs pour aller les déposer sur d’autres plantes à fleur, et permettre ainsi leur développement. Ce processus est, par exemple, capital dans le processus de développement des arbres à fruits. Il est à noter que certaines fleurs en attente de ce pollen arboreraient des couleurs vives pour attirer les insectes pollinisateurs, disposant d’une vision spécifique des couleurs.

Bien évidemment, on peut rapprocher ce processus de pollinisation à un autre processus sur le web : la création de communautés. En effet, que ce soit sur son site Internet ou sur les réseaux sociaux liés, il est important d’attirer des internautes qui, par leur activités, vont vous apporter quelque chose. L’apport dépendra évidemment du secteur d’activité, mais l’internaute fort d’une certaine expérience pourra offrir à vos sites des éléments qui permettront leur développement. Ainsi, une communauté pourra rédiger des articles pour vous, et développer ainsi votre notoriété, ou vous aider à compléter des fiches produit par exemple.

L’internaute, qui transporte son expérience tel l’abeille transportant le pollen, pourra vous aider à récolter les fruits de votre travail (oui, le webmarketeur peut aussi se révéler poète à ses heures).

Le webmarketeur : jardinier et apiculteur du web ?

abeille-webmarketingDans cette vision champêtre du web, le webmarketeur a son rôle à jouer. En effet, tout comme le jardinier ou l’apiculteur, il n’est pas à l’origine du fonctionnement de la nature. Tout comme les abeilles n’ont pas attendu les hommes pour butiner et produire du miel, les internautes n’ont pas attendu les webmarketeurs pour faire vivre et tirer profit d’internet.

Mais le webmarketeur va permettre de favoriser les différents processus du web pour faciliter, voire augmenter, la récolte de la production des internautes. Ainsi, tel un jardinier, il va savoir quelles fleurs planter pour attirer telles abeilles. De plus, tel un apiculteur, il va concevoir des structures qui vont permettre aux abeilles de produire du miel dans les meilleures conditions. Et le tout, de préférence, sans pesticides ni OGM…

Le webmarketeur tient donc lui-même un rôle essentiel pour tous ceux qui voudraient optimiser les processus naturels et, ainsi, développer leurs activités mais sans perturber le bon fonctionnement de la nature…à bon entendeur.

Source des images : Bee Movie par Dreamworks

Un commentaire pour “L’internaute est une abeille…”

  1. Manu says:

    J’adore la comparaison. Bel article très bien réalisé.

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.