18 Sep 2013

Évolutions de l’algorithme de Facebook, quelles stratégies ?

E-marketing et réseaux sociaux, Réseaux sociaux, Veille & nouveautés de l'agence Pullseo 1 commentaire

A la fin du mois d’août, la blogosphère, surtout américaine, s’est fendue d’un grand nombre d’articles sur l’annonce officielle de la mort du Edgerank de Facebook. Mais que signifie réellement cette annonce et quels vont être les changements pour votre communication sur Facebook ?

Son nom est personne

algorithme-anonyme-facebookMettons fin tout de suite à un suspense insoutenable, du moins pour les non-anglophones ou ceux qui viendraient de rentrer de vacances : le EDGERANK est mort il y a bien longtemps. En fait, l’algorithme de Facebook permettant de gérer l’affichage du flux d’actualité n’a pas réellement de nom, du moins pas officiellement. Et, après tout, cela n’a aucune importance car ce qui compte c’est son fonctionnement.

Et à ce niveaux, Facebook annonce officiellement la prise en compte de plus de 100 000 critères… On a un peu l’impression de revenir à l’époque où Bing et Google se faisaient la guerre pour savoir qui avait la plus grosse base de critères d’analyse. Mais alors, sur quoi se base cet algorithme anonyme ?

Fraîcheur et interaction

news facebookL’algorithme de Facebook se base avant tout sur la fraîcheur de la publication pour déterminer son affichage dans le flux d’actualités. Cela semble être une évidence. Mais, étant donné le nombre d’amis et de pages « likés » par un profil, Facebook ne peut pas tout afficher. De fait, d’autres critères rentrent en ligne de compte.

Ainsi, le nombre d’interactions entre une publication et les utilisateurs de Facebook devient primordial pour déterminer son affichage dans les flux d’actualités. Le nombre de partages, likes et autres commentaires a donc évidemment son importance. Mais l’algorithme va coupler ce niveau d’analyse avec d’autres critères comme le nombre de fois où les publications d’un profil, ou d’une page, ont été masquées ainsi que les raisons poussant les profils à masquer ces publications.

De même, Facebook va tenter d’analyser les raisons suscitant les likes et commentaires. Ces derniers sont-ils liés à un jeu concours, à une demande provenant du profil, de la page, ou sont-ils tout simplement naturels du fait de l’intérêt porté à une publication ?

Vous l’aurez compris, Facebook cherche officiellement à mettre en avant les contenus les plus pertinents. Et il ne peut réellement évaluer cette pertinence que sur des interactions plus ou moins complexes. Cela explique que, dans votre flux d’actualité, vous pouvez retrouver en tête des publications qui ont jusqu’à 20 heures alors que d’autres, plus récentes, sont reléguées dans les limbes.

Ce nouvel algorithme renforce donc l’importance du contenu que l’on diffuse mais oblige à diversifier ses stratégies pour tirer partie du potentiel marketing de Facebook.

Comment être affiché dans les flux d’actualité

publicite sur facebookEn pratique, comment donc être affiché dans un maximum de flux d’actualités ? Il n’y a pas de miracles, il va falloir proposer du contenu très intéressant pour sa cible mais aussi des publications à fort potentiel viral. Il est aussi envisageable d’utiliser son ou ses profils pour relayer les publications et toucher un maximum de profils compris dans sa cible.

Cependant, on sait déjà que Facebook a tendance à limiter la visibilité de certains types de publications comme celles issues des pages. De fait, le recours à la publicité, et notamment aux publications sponsorisées, devient maintenant incontournable à moins de s’appeler Coca-Cola ou Apple. Il ne faut pas se faire d’illusion, en tant qu’entreprise il sera difficile de produire suffisamment de contenus à très forte valeur ajoutée, et fort potentiel viral, pour générer assez d’interactions et ainsi être régulièrement affiché dans les flux d’actualités.

Il faudrait voir à ne pas oublier que Facebook est une entreprise et qu’elle a pour but de développer son chiffre d’affaires. Et pour cela, elle n’a aujourd’hui qu’un seul moyen : la publicité. Il est donc logique qu’elle pousse à son utilisation par les annonceurs. Pour autant, il ne faut pas en oublier ses objectifs stratégiques. En effet, la course aux likes n’a, en soit, aucun sens. Profitez donc de cette évolution de Facebook pour repenser votre stratégie sur les réseaux sociaux et, pourquoi pas, pour en identifier de nouveaux mieux ciblés.

Sources des images : Blog ALPICTIconfinder

Un commentaire pour “Évolutions de l’algorithme de Facebook, quelles stratégies ?”

  1. Logiciel Call center says:

    Facebook commence aussi à faire la guerre à la médiocrité des contenus, c’est une bonne chose pour les utilisateurs, plus de spams et de contenu n’ayant rien à voir avec sa présentation

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.