19 Fév 2013

Etude de cas : communication de la Saint-Valentin

E-marketing, E-marketing et réseaux sociaux, Expertise, Formations de l'agence Pullseo 1 commentaire

Tout au long de l’année, il existe des moments clés pour la communication de toutes les entreprises. Par exemple, les soldes d’été et d’hiver, Pâques, Noël, la nouvelle année… La semaine dernière, l’un de ces moments clés est passé. Nous voulons bien évidemment parler de la Saint-Valentin, fête de tous les fleuristes. Pourtant, ce moment n’est pas propice à la communication de toutes les entreprises.

Voici donc deux cas de communications bien différentes, l’une réussie et l’autre…hors de propos.

Deezer hait la Saint-Valentin

Jeudi 14 février, les internautes disposant d’un compte Deezer ont reçu un emailing inattendu dont l’objet était : Nos Playlists anti Saint-Valentin. Intrigués, ils ont ouvert pour y découvrir le message suivant :

Rassurez-vous, vous n’êtes pas les seuls à détester la Saint-Valentin !

Pour dire haut et fort non à Cupidon, nous vous avons concocté une playlist pleine de rancoeur, de disputes et de vaisselle cassée. Mais avant la haine, il y a l’amour. Revivez donc les étapes d’une love story ratée en musique !

Au programme, les internautes avaient donc le droit à quatre playlists retraçant une histoire d’amour en quatre actes, du commencement à la dépression post-rupture en passant par la première nuit et la rupture en elle-même.

deezer-playlists-saint-valentin

Que l’on apprécie ou non la Saint-Valentin, on ne peut que reconnaître l’originalité de Deezer qui prend le contre-pied de la traditionnelle communication de cette période de l’année. De plus, la plate-forme pousse la logique marketing en proposant aux internautes de venir sur le site pour profiter des fonctionnalités de Deezer.

A l’inverse, on trouve Grooveshark qui affiche un maigre « Si vous étiez une chanson d’amour, nous vous partagerions avec tout le monde ». En plus de jouer sur le sentiment amoureux, la phrase peut être particulièrement tendancieuse (si, si, réfléchissez-y bien).

Deezer fait donc, à moindre frais, une opération de fidélisation simple, efficace mais originale. A l’inverse, d’autres entreprises ont tenté de profiter de l’effet « Saint-Valentin », mais il faut bien admettre que ça tombe à plat.

Office Dépôt touché par Cupidon

Une entreprise de fournitures de bureau qui s’engouffre dans la mode de la Saint-Valentin, il fallait oser. Sauf que, tant qu’à tenter le coup, il aurait fallu trouver une communication originale et décalée. Or, Office Dépôt nous propose un simple : « Pour la Saint-Valentin, dites-oui à toutes vos envies ». Et derrière cette communication, que trouve-t-on ? Quelques promotions, dont une sur une souris de couleur rose…

banniere-office-depot

On se retrouve donc face à une campagne qui est hors de propos par rapport à la cible B2B, totalement convenue et consensuelle et, surtout, décevante étant donné le peu d’offres et de promotions proposées.

Ainsi, on peut légitimement se poser la question de l’intérêt, pour Office Dépôt, de surfer sur la vague de la Saint-Valentin, fête des chocolatiers et restaurateurs. Pour le coup, une communication à contre courant aurait certainement été plus efficace, au moins en termes d’image.

Toutes les occasions sont-elles bonnes à prendre ?

communication a tout prix - saint valentinEn fait, oui, toutes les occasions sont bonnes à prendre pour communiquer sur son entreprise, sa marque, son activité, etc… Mais cela nécessite un minimum de réflexion pour avoir un véritable intérêt, sinon ce n’est qu’une perte de temps. En effet, même si cela ne fut pas très long, Office Dépôt a certainement mobilisé le temps d’une personne pour mettre en place cette communication…tout ça, certainement sans retour.

A l’inverse, le temps mobilisé pour l’opération Deezer a le mérite d’offrir une communication décalée et marquante, un peu à l’image du dernier spot télévisé de la marque.

Ainsi, communiquer pour communiquer n’a jamais été une bonne solution, sauf peut-être en politique. Mieux vaut prendre un peu de temps pour travailler une communication ciblée, efficace et centrée sur les moments clés de l’année. Et tant qu’à être dans les conseils, quand vous lancez une opération de communication assurez-vous de la fiabilité technique de votre solution web (petite pensée à cette entreprise qui a fait du flying hier sur notre parking et dont le site ne marche pas…)


Plus rien n’arrête la musique – Deezer par deezer

Source des images : Dogma, Deezer, Office Dépôt, Iconfinder

Un commentaire pour “Etude de cas : communication de la Saint-Valentin”

  1. Manu says:

    J’aime la communication Deezer, au mieux de chanter à l’unisson les louanges de la St Valentin et de l’amour et de se noyer dans la masse ils prennent l’utilisateur à contre pied et du coup marquent les esprits. Attention cependant ce genre de technique marche si on est les seuls à le faire, si demain tout le monde se met à dire « je déteste la St Valentin » évidemment ça ne marchera plus :-)

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.