25 Nov 2014

DropShipping vs Affiliation

E-commerce, E-marketing, E-marketing et réseaux sociaux, Expertise SEO de l'agence Pullseo 19 commentaires

Normalement, si vous êtes un lecteur assidu du blog de Pullseo, vous devriez connaître le principe de l’affiliation. Mais avez-vous déjà entendu parler du dropshipping ? Tour d’horizon de 2 leviers de création de chiffre d’affaires.

L’affiliation

Le principe de l’affiliation est simple : vous trouvez des partenaires qui feront la promotion de vos produits ou services. Si un internaute passe commande sur votre site et qu’il provient d’un de vos partenaires, vous rémunérez ce partenaire par une commission fixée à l’avance. Nous en avions parlé il y a quelques semaines dans notre billet Prestashop et l’affiliation.

principe de l'affiliation

Principe de l’affiliation

Le dropshipping

Le dropshipping consiste, pour le « dropshipper » à mettre à disposition son catalogue produit pour que ses partenaires puisse l’afficher sur leur site. A la différence de l’affiliation, c’est le partenaire qui gère la commande et qui va commander ses produits directement auprès de son fournisseur pour son client. Le fournisseur, quant à lui, gère l’expédition. C’est le principe de certaines place de marché tels qu’Amazon ou RueDuCommerce.

principe de l'affiliation

Principe du dropshipping

Comment choisir ?

Les principales contraintes résident dans la gestion du stock et la souplesse de la solution technique. La mise en place d’un programme d’affiliation est plus simple qu’un programme de dropshipping. Cependant, le dropshipping vous permet d’afficher vos produits dans des boutiques qui génèrent déjà leur propre trafic et qui possèdent déjà leur clientèle.

Tableau récapitulatif

Affiliation Dropshipping
Mise à disposition d’un flux produit à jour en temps réel Possible mais pas obligatoire Indispensable (ou dédier un stock aux partenaires)
Nécessite une boutique en ligne / un moyen de paiement sur le site affilié Non Oui
Gestion de la livraison Par le fournisseur Par le fournisseur
Gestion de la relation client Par l’affilieur Par le partenaire
Base de données client Chez l’affilieur Chez le partenaire
Stock physique Chez le fournisseur Chez le fournisseur

Vous l’aurez compris, l’affiliation et le dropshipping possèdent leurs avantages et leurs inconvénients. Maintenant, c’est à vous de peser le pour et les contre et de vérifier la faisabilité technique pour la mise en place de ces leviers de création de trafic.

fleche

N’hésitez pas à nous contacter pour vous accompagner à la mise en place d’une véritable stratégie d’acquisition de trafic et de chiffre d’affaires.

 

Source : www.iconfinder.com

19 commentaires pour “DropShipping vs Affiliation”

  1. Marc San Emeterio says:

    Le plus compliqué dans le dropshipping, c’est de trouvé un partenaire avec des prix raisonnable tout en étant très sérieux.
    Le mieux est de rencontrer directement le fournisseur avant d’établir le partenariat, mais pour cela il faudra sans doute voyager à l’étranger, jusqu’en Asie parfois pour dénicher les prix les plus bas.

  2. Le Juge says:

    A mes yeux le choix est plutot a faire dasn le niveua d’engement qu;’on veut avoir vis a vis des « clients » – en affil’ on se contente de rediriger le client chez l’affiliant – ensuite le comment ca se passe ma foi c’est pas notre business.

    En dropshipping la relation avec le client est gérée par l’affilié – du coup c’est luis de responsabilité a la fois vis a vis des clients mais aussi dans le choix de ses partenaires (puisque ce sont eux qui gardent la main sur la livraison –

  3. Jodi B. Mclean says:

    Si vous n’avez pas les fonds nécessaires pour constituer un stock digne de ce nom ou si vous ne souhaitez pas prendre trop de risques le dropshipping est fait pour vous ! Il vous permettra de lancer votre projet plus rapidement, vous n’attendrez pas vos livraisons, et il vous permettra d’allouer un peu plus de budget à l’acquisition de trafic qualifié ! Il est donc possible de démarrer sans stock !

  4. Centre d'appel says:

    selon moi le dropshipping est la meilleure alternative car la prestation est plus complète, il ne faut en aucun cas négliger le côté relationnel

  5. Rodrigue@faire dropshipping says:

    Très bon article, le Vs n’est pas à ça place je trouve, car se sont deux jobs bien distinct au niveau technique.

    Ensuite, j’admet qu’entre référencer une boutique eCommerce, et dix sites d’affiliation, le choix est vite fait, l’affiliation te décharge du SAV, j’en sais quelque chose, je pratique les deux ;)

    J’ai mis un article complémentaire en url, si je peux me permettre, où l’on rentre plus dans les détails du dropshipping.

  6. Kaféine says:

    Un point important à garder en tête est qu’en cas de produit défectueux c’est la responsabilité du vendeur qui est engagée. Si vous êtes affilié vous n’êtes pas concerné par tout ce qui est SAV. Par contre si vous êtes dropshipper c’est à vous (et pas au fabricant) de régler tous les problèmes. Donc il faut prévoir un SAV et tout ce qui va avec (support client, retour des produits, etc).

    Donc dans les faits il faut souvent un stock de sécurité (vendre à un client un produit défectueux, et derrière lui expliquer qu’il va devoir attendre 8 semaines le temps que le produit de remplacement arrive c’est pas terrible, et de toute façon il n’est en général pas possible de commander un produit de remplacement à l’unité auprès de son fournisseur).

    Comme beaucoup d’autres choses sur le web, le dropshipping est un business model intéressant mais il n’est pas le truc simplissime et hyper lucratif qu’on nous vend trop souvent.

  7. SEO says:

    @Marc San Emerito : vous avez tout à fait raison et c’est le même problème avec l’affiliation sauf que c’est moins grave

    @Le Juge : une question d’engagement et de responsabilité

    @Rodrigue : concernant le référencement, je pense que faire du SEO sur une boutique en ligne est plus gratifiant que faire du SEO sur un site d’affiliation (qui sera dans le viseur des animaux bicolores)

    @Kaféine : vous résumez bien « le dropshipping est un business model intéressant mais il n’est pas le truc simplissime et hyper lucratif qu’on nous vend trop souvent. »

    L’objectif de ce billet n’était de prendre en compte tous les détails de l’affiliation et du dropshipping mais de faire un tour d’horizon général.

  8. Rodrigue says:

    Pour le moment, je différencie le gratifiant et le bifteck dans l’assiette ;) et si le SEO est clean, pas de soucis de morsures.

  9. Jamal Sutton says:

    C’est un concept ancien, revisité par les acteurs de l’e-commerce. L’affiliation constitue, en quelque sorte, le pendant internet des apporteurs d’affaires: «Il s’agit de créer un réseau de sites partenaires-les affiliés- qui affichent vos publicités et vos offres commerciales», résume François Deltour, président d’Effiliation, un spécialiste des campagnes d’affiliation. Si l’internaute clique sur votre publicité, il est réorienté vers votre site. Il peut alors passer commande, s’inscrire à une newsletter ou tout simplement laisser ses coordonnées. En contrepartie, vous reversez au site affilié une commission pour les prospects détectés et les ventes réalisées. L’idée est donc d’augmenter la visibilité de votre site, ainsi que votre chiffre d’affaires. Cette méthode de prospection complète les campagnes d’achat de mots-clés sur les moteurs de recherche. Vous toucherez ainsi vos futurs clients lors de leurs recherches sur Google, Yahoo! ou Bing (le nouveau moteur de recherche de Microsoft), mais aussi lorsqu’ils surfent sur différents sites de contenu. Une façon efficace de quadriller la Toile. Si vous souhaitez mettre en place une campagne d’affiliation, vous devez tout d’abord définir des objectifs précis. Par exemple, si vous disposez d’un site marchand, souhaitez-vous augmenter vos ventes? Recruter de nouveaux prospects? Les deux? A contrario, si vous n’avez qu’un site de contenu, voulez-vous accroître votre trafic ou générer des «leads» (contacts qualifiés)? Ces questions vous permettront de définir le type de campagne que vous allez mettre en place: d’envergure, pour toucher un grand nombre d’internautes, ou plus ciblée, pour chercher des prospects «chauds».

  10. francois huynh says:

    Super article, ce procédé existe depuis des lustres, je me demande comment les e commerçants vont l adopter dans leur boutique

  11. dropshipping ecopresto says:

    Merci pour cet article !

    Bien qu’il s’agisse d’un vieux modèle aux Etats Unis, l’offre en dropshippment en France et en Europe n’est pas encore vraiment mature… à la différence de l’offre en affiliation. Nous avons lancé une plateforme fournisseur en dropshipping (univers des produits du quotidien), et disposons désormais de recul sur ce modèle.

    D’un point de vue technique d’abord : Assurer la compatibilité d’un catalogue en dropshipping avec les différents CMS du marché sur des milliers des produits est effectivement plus compliqué que l’insertion de codes de plateformes d’affiliation. Les produits sont rentrés en base de données, les stocks doivent être synchronisés de nombreuses fois par jour, les commandes redescendues automatiquement, etc…Même si des modules intégrés à Prestashop ou Magento par exemple se chargent de l’exécution des tâches, cela requiert des ressources techniques plus importantes que l’affiliation.

    Comme Kaféine le souligne, trop souvent encore, certains pensent que le dropshipping consiste juste à insérer un catalogue en 3 clics. Or, c’est plus compliqué que ça. Il y a quand même du boulot à faire, notamment pour éviter le duplicate content. Une fois le catalogue constitué, il faut investir du temps, et parfois de l’argent, en communication pour se faire connaitre.

    Tout à fait d’accord avec Le Juge : Les responsabilités vis à vis du client ne sont pas les mêmes que dans l’affiliation puisque, en matière de dropshipping, le client vous appartient et vous devez suivre et fidéliser votre parc clients. En affiliation, vous renvoyez votre visiteur vers un site dont il sera le client.

    En fait, pour bien différencier les deux , je dirais que l’affiliation se rapproche plus de l’insertion de pub sur son site, tandis que le dropshipping constitue une déclinaison de la vente en ligne.

  12. Linda says:

    Merci pour ce récap’, en effet devoir gérer le dropshipping n’est pas aussi simple qu’apposer un code d’affiliation puis ne plus se préoccuper du reste. Les partenaires ne pourront donc pas être aussi nombreux qu’en affiliation mais comme il est bien précisé dans l’article, cela peut être intéressant si l’on possède déjà sa base de clients.

  13. Price-auto says:

    Tout dépend de ce qu’on souhaite faire mais l’avantage quand on démarre, c’est vraiment le stock pour les deux.

    Après le dropshipping ne s’improvise pas non plus car il faut connaître ses produits en cas de SAV par exemple…

  14. Jean-Marie says:

    Bonjour
    Pour ceux qui veulent se lancer dans l’aventure du dropshipping, j’ai trouvé un nouveau site qui le propose : http://www.portraitpeinture.fr/ Spécialisé dans la création de portraits peinture à l’huile à partir de photos.

  15. Stéphane says:

    Concernant le dropshipping, j’ai trouvé un article qui rentre assez dans les détails et qui vous répondra sûrement à pas mal de vos questions comme :

    – Choisir le bon fournisseur
    – Est-il basé en France ?
    – Propose-t-il un outil de gestion des stocks?
    – Quelle est sa politique de traitement des commandes?
    – quels sont ses tarifs ?
    – La question des douanes si on se fournit à l’étranger…

    Vendre en dropshipping ne se résume pas à ne rien faire, il faut trouver le bon produit, le bon fournisseur, le tout en adéquation avec la législation française et votre façon de gérer votre commerce…
    http://www.debuter-sur-le-web.com/dropshipping/

  16. Christophe says:

    J’avais une bonne liste de fournisseur pour faire du dropshipping mais elle est partie en fumé quand mon disque dur à rendu l’âme…

    Si quelqu’un en a une sous la main, faite tourner ;)

  17. Stéphane says:

    @Christophe : Tiens, j’ai publié une liste de 30 fournisseurs qui pratiquent le dropshipping: http://www.debuter-sur-le-web.com/fournisseur-dropshipping/

  18. Sylvain roussel says:

    Bonjour,
    Je vous présente un site qui vous permet d’avoir une boutique de vente en ligne sans stock en 24h.
    Une installation rapide et simple avec 12 thèmes.
    Plus de 1500 articles sur votre boutique
    Vous n’aurez ni besoin d’entrepôt, ni besoin d’expédier la marchandise, car toute la partie logistique de votre boutique en ligne sera gérer par votre fournisseur , de plus vous bénéficiez du prix d’achat d’usine.
    Pour plus d’information, voici le lien:
    http://boutiquesansstock.com/

  19. Drop Ship says:

    Bonjour,

    Trouvez ici une liste de fournisseur en drop shipping, compatible et à mettre en place en 3 min
    http://www.shopmodule.fr

    Cordialement,

    Dropshipping

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.