22 Oct 2014

Choisir ses moyens de paiement pour sa boutique en ligne

E-commerce, E-marketing, E-marketing et réseaux sociaux de l'agence Pullseo 1 commentaire

L’objectif final de toute boutique en ligne, c’est la vente (rien de révolutionnaire, en effet). Mais, comment faire pour vendre en ligne ? Quels moyens de paiement faut-il privilégier ? Certains moyens de paiement vont-il permettre de mieux vendre que d’autres ? Sans hésiter, la réponse est oui ! Et c’est pour cela que nous vous proposons une petite liste de moyens de paiement disponibles pour votre boutique en ligne.

Pour débuter à peu de frais : Paypal

logo-paypalC’est aujourd’hui la solution de base que vous vous devez d’activer par défaut sur votre boutique en ligne. Pourquoi ? Tout simplement parce que Paypal est aujourd’hui, en termes de transaction, le premier organisme bancaire au monde. Et de fait, il permet non seulement les paiements via son compte Paypal, mais aussi les paiements en mode invité via sa propre carte bancaire.

Ainsi, grâce à Paypal, vous vous assurez de toucher au moins 80 % de votre cible quelle qu’elle soit. De plus, vous pouvez proposer des fonctionnalités avancées telles que le paiement en un clic. Enfin, le paiement du service Paypal ne se fait qu’à la commission (environ 3,5 % au début). Alors certes, ce n’est pas rien sur chaque transaction mais c’est le « petit » prix à payer pour une solution de paiement simple et sécurisée.

À noter que nous parlons ici de Paypal car c’est la solution la plus populaire, mais d’autres services existent. Nous pouvons, dans le même genre, citer Skrill ou encore Google Wallet.

Les solutions bancaires pour rassurer et élargir sa cible

solutions-bancaires-ecommerceAu-delà de Paypal, qui permet à tous de payer par carte bancaire, il devient rapidement incontournable de faire appel à une solution bancaire traditionnelle. En effet, en France et certainement dans le reste de l’Europe, les établissements bancaires jouissent d’une véritable autorité auprès des internautes.

Ainsi, l’utilisation d’une solution bancaire « officielle », en plus de Paypal, va permettre de rassurer les plus réticents en leur apportant la garantie de transactions sécurisées par une enseigne qu’ils connaissent et qui a pignon sur rue. Il est aussi important de noter que ce type de solution peut s’avérer moins coûteuse que Paypal sur les moyen et long termes puisque les commissions sont souvent moins élevées (bien que compensées par un coût mensuel ou annuel fixe).

Le chèque pour les stressés de la carte bancaire

cheque-ecommerceOn pourrait se dire que ce moyen de paiement est appelé à disparaître…et pourtant certains de vos clients et prospects, selon votre cible, pourraient préférer le paiement par chèque. Ce moyen de paiement peut s’avérer d’autant plus intéressant pour l’e-commerçant qu’il n’est pas taxé. En effet, aucun frais n’est à prévoir au niveau du propriétaire de la boutique en ligne.

Cependant, le chèque implique une lourdeur administrative liée à la sécurité puisque, pour garantir l’encaissement d’un chèque ainsi que sa validité, vous allez devoir attendre 15 jours à partir du jour de dépôt auprès de votre banque. Ce qui implique que les délais de livraison seront allongés. À vous d’informer les clients qui voudraient utiliser ce mode de paiement.

Le paiement en espèces

especes-ecommerceCela peut vous paraître surprenant, et pourtant il existe plus de 6 millions de personnes en France qui ne peuvent payer qu’en espèce (d’après l’Observatoire des Inégalités en 2012)…et qui ont pourtant la possibilité d’accéder à Internet. Que faire pour ces 6 millions de clients potentiels ? Leur permettre de payer en liquide bien sûr !

Par exemple, le service Yesbycash permet à l’internaute de commander en ligne, de se rendre chez un commerçant partenaire (ex : un boulanger, un fleuriste…) de payer sa commande en espèces et de recevoir, quelques jours plus tard, sa commande chez lui. Un service encore récent mais qui a le mérite d’exister et qui permettra certainement à certains e-commerçants d’élargir encore leur cible.

Les monnaies virtuelles, et pourquoi pas ?

bitcoin-ecommerceBien qu’elles fassent régulièrement parler d’elle, les monnaies virtuelles, comprenez des monnaies en ligne qui ne se basent sur aucune monnaie réelle pour établir leur valeur, ne semblent pas trouver leur place auprès du grand public. Pourtant, ces monnaies, le BitCoin en tête, sont de plus en plus acceptées par des sites de vente en ligne et même par des commerces locaux.

Nous n’allons pas rentrer dans le détail de fonctionnement de ces monnaies, mais gardez en tête que si vous vous adressez à une cible de technophiles, il peut être intéressant de proposer ce moyen de paiement. Les montants de monnaies virtuelles ainsi récoltées pourront ensuite servir à d’autres achats par l’e-commerçant ou être revendues sur des places de marché en ligne contre de l’argent dit « réel ». Évidemment, ce moyen de paiement n’est pas prioritaire mais il n’est pas à négliger pour autant. Et selon votre cible, ce peut être un levier de communication.

Mais alors, on choisit quoi comme moyen de paiement ?

moyens-paiement-ecommerceSuite à cette liste, vous pouvez vous demander si vous devez sélectionner tel ou tel moyen de paiement… Et c’est une question légitime, à laquelle nous ne pouvons pas répondre. En effet, hors d’un système comme Paypal, qui représente aujourd’hui la base pour tous les sites e-commerce, les autres modes de paiement doivent être testés au cas par cas.

Si vous pensez qu’un moyen de paiement peut vous apporter des affaires et vous permettre d’étendre votre cible, testez-le sur une période significative. C’est le seul moyen de savoir si, oui ou non, vous devez intégrer définitivement votre moyen de paiement. Gardez à l’esprit que le moyen de paiement doit être choisi en fonction de sa cible.

L’unique moyen de paiement que nous déconseillerions, pour le moment, dans la grande majorité des cas, c’est les monnaies virtuelles. En effet, ces dernières engendrent une charge travail supplémentaire non négligeable, ne serait-ce que pour les revendre à un taux correct sur les places de marché.

Et vous, quels moyens de paiement avez-vous adopté ?

Sources des images : DepositPhotos, PayPal, Iconfinder

Un commentaire pour “Choisir ses moyens de paiement pour sa boutique en ligne”

  1. Alexandre Santoni says:

    Article complet sur les moyens de paiement !

    L’idée sur chaque solution est de maîtriser la véracité de l’encaissement et les risques, notamment sur les CB 3 fois et les chèques (oui, 15 jours de délai après dépôt comme indiqué).

    Je ne connaissais pas Yesbycash, ça peut fonctionner si les points de dépôts augmentent. :)

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.