01 Oct 2013

BrandYourself ou comment déléguer sa stratégie SEO

E-marketing et réseaux sociaux, Réseaux sociaux, Veille & nouveautés de l'agence Pullseo 1 commentaire

BrandYourself est un nouvelle plate-forme américaine dédiée à la gestion d’une stratégie de personal branding. Un concept certes intéressant mais dont l’efficacité reste à prouver et qui, surtout, profite de ses membres pour déployer sa stratégie SEO.

Fonctionnement du service BrandYourself

brandyourself et gamificationA l’instar de nombreuses plates-formes de CV en ligne, BrandYourself vous propose de créer un profil public qui vous permettra de vous présenter sous votre meilleur jour. Mais la plate-forme se démarque par la mise en place d’une procédure pour atteindre un objectif : occuper les pages de résultats de Google sur votre nom.

Ainsi, la plate-forme vous propose d’intégrer dans son système des pages web ou profils sociaux à suivre sur la requête composée de votre nom (3 pages ou profils au maximum en version gratuite). Le service va alors pouvoir vérifier et vous indiquer le positionnement de ces pages ou profils. Puis, la plate-forme va lister une série de tâches à remplir qui permettront, en théorie, de faire apparaitre les résultats de votre choix sur votre nom dans Google. Pour vous amener à remplir ses tâches, BrandYourself va se baser sur la gamification en se basant sur un système de points, comme les points d’expérience que l’on pourrait obtenir dans un jeu de rôle.

Par exemple, le site proposera :

  • d’ajouter le nom dans le contenu de la page web à positionner (+25 points)
  • de partager une page à positionner sur les réseaux sociaux (+10 points)
  • de mettre son nom dans la bio de son profil Twitter (+33 points)

Le principe est donc simple et clair et on pourrait être tenté de s’arrêter là, juste pour saluer ce nouveau service. Mais voilà, BrandYourself a pour objectif de se développer et il est prêt à tout pour cela…

BrandYourself délègue son netlinking à ses utilisateurs

netlinking brandyourselfDans les différentes tâches listées par la plate-forme, nombreuses sont celles consistant à partager ou linker son profil BrandYourself via son site Internet ou ses profils sociaux. A chaque nouveau profil ou nouvelle page renseignée, on retrouve cela dans les tâches à effectuer. BrandYourself va même jusqu’à proposer de remplacer le site indiqué dans son profil Twitter par l’URL du profil BrandYourself.

De fait, la plate-forme fabrique sa notoriété avant celle de ses utilisateurs. D’ailleurs, le profil public que vous pourrez créer sur cet outil ressort rapidement sur votre nom, avant même les autres pages ou profils que vous souhaitiez propulser.

Ainsi, ce nouveau service profite, à nos yeux, des néophytes pour se construire une stratégie de visibilité dans les moteurs de recherche et ce pour pas trop cher. Évidemment, l’outil dispose d’un service payant qui vous proposera l’aide d’un conseiller pour mettre en place des stratégies avancées permettant de mieux positionner ses résultats. Nous n’avons pas testé ce service payant, d’environ 50$ par mois, mais il est sûr que les résultats seront plus efficaces que sur l’outil gratuit tout en permettant à la plate-forme de continuer à construire sa visibilité…

Une efficacité limitée pour son personal branding

personal brandingEntendons-nous bien sur les termes : BrandYourself n’est pas un outil d’e-reputation mais bien un service de personal branding. En effet, travailler son e-reputation nécessite de faire une veille bien plus approfondie que ce que permet la plate-forme. De plus, il est nécessaire de rentrer dans une véritable démarche d’échange avec les internautes, ce que ne permet pas BrandYourself.

Cependant, du côté du personal branding, l’outil va vite révéler ses limites. En effet, il pourra fonctionner sur un nom peu commun disposant de peu de résultats dans les moteurs de recherche. Mais pour des noms plus répandues générant des résultats en provenance de plusieurs sites, voire de grands sites d’actualités, il n’y a quasiment aucune chance pour que l’utilisation de l’outil porte ses fruits. En effet, dans le cadre d’une stratégie de personal branding liée à des problématiques d’homonymie et de « bad buzz », le travail à fournir est bien plus complet et complexe que ce que propose aujourd’hui un BrandYourself.

Ainsi donc, tel qu’il se présente aujourd’hui, BrandYourself nous semble surtout travailler pour son branding à lui avant celui de ses utilisateurs… Mais vous, qu’en pensez-vous ?

Sources des images : BrandYourself, Iconfinder, Techipedia

Un commentaire pour “BrandYourself ou comment déléguer sa stratégie SEO”

  1. Rinah says:

    Très intéressant, mais le petit hic c’est que lorsque vous utilisez un nom plus répandu et si vous n’avez que ce nom répandu à chercher, cela s’avère déjà une perte de temps pour rien car vous devrez faire le triage de plusieurs site. Merci pour l’article

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.