17 Mar 2011

Payez avec un Tweet !

E-marketing et réseaux sociaux, Expertise, Réseaux sociaux, Veille & nouveautés de l'agence Pullseo 1 commentaire

Les services sur le web doivent aujourd’hui se démarquer plus que jamais, en proposant des concepts novateurs et originaux. C’est en discutant autour de ce sujet autour d’une pause café que le concept mis en place par pay with a tweet a surgi : “mais au fait, tu connais…?”

Je vous propose de (re)découvrir cet outil à travers quelques noms et quelques chiffres.

Logo de pay with a tweet

Paywithatweet (attention à l’orthographe) est un service proposant d’acheter des biens pour le “prix” d’un tweet. Ce service est à votre disposition depuis début 2010.

Pour vous, utilisateurs :

Oui, vous avez bien lu : acquérir un bien via ce service ne vous coûtera qu’un tweet ou une publication sur votre mur Facebook. Imaginez un peu : musique, films, photos, e-books… Tous les produits dématérialisés à votre disposition en échange d’un tweet ! Certaines entreprises ont même dépassé ce stade, offrant des biens matériels !

Mais alors, où est le piège ? Qu’est ce que le “vendeur” gagne avec ce système ?
Facile ! Vous connaissez la réaction de la plupart des gens face à une proposition gratuite : ils en parlent, en profitent, et communiquent. Perplexe ? Laissez moi vous montrer l’exemple le plus probant.

Pour vous, entreprises :

Avant de le proposer au grand public, les concepteurs de Paywithatweet ont testé leur service avec leur livre “Oh my god what happened and what should I do”.Couverture du livre oh my god what happened and what should i do

Il a donc été mis à disposition des internautes pour le prix d’un tweet. Et devinez le résultat : plus de 13,000 téléchargements ont été enregistrés… en 72 heures, ce qui a placé ce tweet en 3e position mondiale en termes d’activité.
Aujourd’hui, 170,000 copies ont été téléchargées, pour 350,000 visites sur le site du livre. C’est énorme ! Un taux de conversion de presque 50%!
En termes de visibilité, ce procédé est parmis les plus performants… et ne coûte rien non plus pour le “vendeur”!

Quelles références ?

Le service a aujourd’hui séduit tout type de public : le groupe teenager boys offre une chanson contre un tweet. Si vous préférez la lecture, le site Keyhole propose presque tout son catalogue pour le prix d’un tweet ! Moins spirituel, et plus spiritueux, l’hôtel allemand « Domspitzen » vous propose même une bière, toujours au même tarif !

Loin d’être une simple attraction, l’outil convainc véritablement : Greenpeace, et même Microsoft l’utilisent maintenant. 10,000 “pay with a tweet buttons” ont été mis en place, et 400,000 personnes ont “acheté” un produit via ce service.
Bouton de pay with a tweet

D’accord, l’outil est un moyen de communication qui est loin d’être négligeable. En général, tous les outils peuvent être détournés. Voyons le cas de Payitwithatweet.

Limites(?)

L’état d’esprit des créateurs est assez “Googlesque”. Des règles d’utilisation “user-friendly” apparaissent sur leurs mentions légales. Mais comme souvent, l’outil peut être détourné, ou présenter des limites.
Ces règles ne sont pas si restrictives. Cependant, leur non respect peut entraîner la suppression pure et simple du bouton de téléchargement.

Retour au troc

L’idée de revenir aux origines du commerce par ce système de troc est tout à fait intéressante : un service contre un bien. On emboîte également le pas au web gratuit qui est un modèle qui trouve ses limites dans le monde actuel.

La valeur d’un tweet

Une question se pose : est ce que tous les Tweets on la même valeur ? Un tweet de Kriisiis et ses 12000 followers ne vaut il pas plus cher qu’un tweet d’un compte “standard” avec 200 ou 300 followers ? Pourtant, ces deux Twittos (twitter users) vont “gagner” la même chose : un contenu gratuit. Je suis pourtant sûr qu’un annonceur sera prêt à payer plus cher un tweet sponsorisé sur le compte de Kriisis que sur un autre.

La limite du contenu

Pour l’instant, seuls des contenus de qualité ont utilisé ce service. Mais qu’en est il d’un produit qui a un titre racoleur mais qui n’a pas grand intérêt ? Le buzz sera propagé contre le gré des utilisateurs.

Aussi, ce service peut être pris par les entreprises comme un simple échantillon gratuit. La qualité ne sera donc pas forcément au rendez vous après chaque téléchargement. Si cette méthode est adoptée massivement, la portée de ces liens sera moindre car les utilisateurs de Twitter ne se feront abuser qu’une seule fois.

Pour finir

Les concepteurs nous promettent des mises à jour, des évolutions de leur produit. Ils garantissent aussi sa gratuité et sa simplicité d’utilisation. Aucun détail n’ayant été publié, tout est encore imaginable ; par exemple, un système de parrainage de tweets, ou de sponsoring.

Et vous, quel avenir voyez vous pour Payitwithatweet ? Quelles nouvelles fonctions les concepteurs vont-ils nous proposer ? En tout cas, ils doivent trouver un business model s’ils veulent continuer d’exister !

Source : http://www.paywithatweet.com/

Un commentaire pour “Payez avec un Tweet !”

  1. Kriisiis says:

    Merci pour la mention, c’est très apprécié :)
    Mais j’ai 13.500 followers :-P

    Kriisiis

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.