25 Sep 2015

5 pratiques Adwords à ne surtout plus mettre en place

A propos de nous, Expertise, Google Analytics Kevin Blettner de l'agence Pullseo 1 commentaire

Eco-système en constante évolution, Internet est sans aucun doute l’environnement idéal pour ceux qui aiment le changement. Mais qui dit changement permanent, dit aussi adaptation de tous les instants. Savoir dire au revoir aux process qui, autrefois, faisaient le bonheur de l’industrie est un pré-requis important à qui veut pouvoir durer dans cette industrie.

Mais comme tout le monde n’a pas la chance de pouvoir faire une veille constante de la mise à jour des bonnes pratiques de l’univers du marketing digital, Pullseo revient pour vous sur 5 pratiques Google Adwords qui étaient pertinentes mais qui ne le sont plus du tout en 2015.

#1 : Remplir son compte avec tous les mots-clefs possibles et imaginables.

Fut un temps, il était à la mode de faire en sorte de remplir ses campagnes Google Adwords d’un ensemble phénoménal de mots-clefs. Toutes les variations, Pratique Adwords n°1du simple mot à la longue traine, étaient bonnes à prendre. Mais depuis que Google a mis en place l’utilisation des ciblages différentiels dans l’utilisation de ces mots clefs, il n’est plus utile du tout de réfléchir à tout ce qui touche aux singuliers, pluriels ou encore aux fautes de frappe. Il est même contre-productif de les utiliser tout simplement car ces mots clefs spécifiques, à faible volume de recherche, pâtiront dans la majeure partie des cas d’un faible Quality score.

Et il est évident que ces scores influeront sur ceux des nouveaux mots clefs, plus cohérents, que vous utiliserez ensuite dans votre campagne. Sans parler du fait que plus vous multipliez les mots clefs, plus il sera compliqué pour vous de les gérer efficacement.

 

#2 : Utiliser les Dynamic Keyword Insertion dans tous vos Ad groups

Ne vous méprenez pas, nous ne disons pas qu’utiliser les DKI est une mauvaise façon de faire, mais elle ne devrait surtout pas être votre technique principale dans la création de Pratique adwords n°2vos publicités. L’utilisation des DKI devraient être uniquement temporaire pour un lancement de campagne rapide optimisée au fur et à mesure.

En réalité, il est probable que vous vous retrouviez avec des campagnes qui performent relativement bien, mais elles ne seront jamais aussi performante que si vous y aviez mis du temps de réflexion. Il est bien plus productif de créer un ensemble de publicités, centrées sur certains thèmes de mots-clefs permettant de produire des publicités hautement ciblées qui seront garanties d’être en cohérence avec les recherches des internautes.

#3 : Utiliser la même stratégie sur les campagnes nationales et internationales

Il n’est pas rare de voir des entreprises, au moment où elles sont prêtes à viser un marché international, croire que dupliquer la stratégie qu’ils utilisaient pour leur marché domestique, produira forcément les mêmes performances.Pratique adwords n°3

L’utilisation abusive de Google translate dans ce genre de situation est fréquent, mais peut s’avérer fatale ou tout du moins improductive tant les différents marchés peuvent avoir des spécificités différentes. En effet, certains pays répondent plus à des stimuli évoquant les « bonnes affaires » ou les « réductions », alors que d’autres sont plus centrés sur la « qualité ». Il est donc évident qu’une recherche précise des us et coutumes de chaque marché est à faire en amont de la création de vos campagnes.

#4 : Se concentrer uniquement sur le moteur de recherche de Google

Il est clair que lancer ses campagnes sur le moteur de recherche de Google est la première des choses à faire tant ses parts de marché sont importantes. Néanmoins, il serait Pratique adwords n°4aberrant de ne pas chercher d’autres sources de trafic qui pourraient potentiellement être génératrices d’opportunités.

Mais alors, comment diversifier ses actions ? Voici une petite liste qui devrait vous aider :

  • Bing Ads Search : Assez semblable à Google Adwords, l’avantage est que le CPC est plus faible que sur Google malgrè un volume évidemment plus faible.
  • Google Shopping : Si vous, ou votre client, représentez un e-commerce, il peut être intéressant de mettre en place des Shopping Campaign qui permettront de placer des images de vos produits dans les SERPs. Activité très chronophage, mais diablement efficace.
  • Le Remarketing : Facile à mettre en place, cette technique permet de cibler les personnes qui ont déjà visité votre site et qui ont donc plus de chance de convertir à nouveau.
  • Google Display  : Réseau énorme fort de ses 2 millions de sites et touchant près de 90% des internautes, c’est une des meilleures façons de faire connaitre votre marque au plus grand nombre
  • Les publicités sur les réseaux sociaux : Le principal avantage réside dans le ciblage ultra précis que les réseaux sociaux offrent. Ainsi, avec un travail de recherche de qualité effectué en amont, il sera facile de toucher les bonnes personnes au bon moment !
  • Les moteurs de recherche étrangers : Malgrè l’hégémonie de Google sur la majeure partie de la planète, il est important de souligner que dans certains pays, ce moteur de recherche n’est pas le plus important. Yandex, Baidu, Seznam, Daum, 360, Sogou, Yahoo ! Japan, bref, toute une pléthore de nouveaux moteurs est à votre portée en Asie et en Europe !

 

#5 : Baser vos décisions uniquement sur le Quality ScorePratique adwords n°5

Très important à prendre en compte le Quality Score n’est pas l’unique metric qui devrait vous importer lorsque vous mettez en place une campagne Adwords. Il est clair qu’un Quality score élevé permettra de faire des économies d’échelle importante, mais un savant calcul est à faire si vous désirez optimiser correctement vos publicités. CPA, conversion rates, et bien d’autres sont autant de metrics qui permettront de vous renseigner sur votre efficacité.

Un commentaire pour “5 pratiques Adwords à ne surtout plus mettre en place”

  1. Agence référencement Paris says:

    Merci pour ces astuces pertinentes. En référencement, il y beaucoup de chose à éviter et à ne pas utiliser à outrance.

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.