11 Fév 2015

5 nouveaux métiers des SEO en 2015

E-marketing, Expertise, Référencement naturel, Référencement naturel de l'agence Pullseo 7 commentaires

On doit avouer que nous avons écrit ce titre uniquement pour générer du clic. Ok, on n’est pas super fier, mais vous allez voir que le contenu qui suit va surement vous intéresser. En 2015, le SEO qui sommeille en vous se voudra pluri-disciplinaire. Non pas multi-tâches, mais bien transversal. En 2015, votre travail de référenceur ne sera plus vraiment du référencement comme l’entendent encore de nombreux clients.

Certes, vous êtes encore soucieux et responsable du trafic organique de votre site, mais cela n’est pas une fin en soi. Parce que la manière dont vous managez ce trafic organique, n’est pas la manière dont vous allez l’utilisez in fine. Les Référenceurs se doivent donc d’être « cross-fonctionnel ». Désormais, à table le dimanche avec belle-maman et Tatie Paulette, quand on vous demandera ce que vous faîtes dans la vie, et que vous répondrez « Du Référencement » (Belle Maman et Tatie auront de suite compris puisqu’elles sont ultra connectées), implicitement vous viendrez de déclarer que vous faites un milliard de tâches qui sont parfois bien éloignées des fondamentaux du métier.

Dès lors, que sera le référenceur en 2015 ?

Créateur de contenu

Ce n’est pas une surprise pour vous, mais il n’y a aucune possibilité de bien se positionner sur les moteurs de recherche sans un bon contenu rédactionnel. Le copywriting doit faire partie intégrante de vos missions, et doit même être priorisé. Un contenu de qualité peut être difficile à créer, cela ne vient parfois pas facilement, et peutcontenu être chronophage.

  • Notre conseil : Entourez-vous d’un rédacteur web ou d’un journaliste thématique pour apprendre et comprendre de la manière dont il créé le contenu.

Consultant en Expérience Utilisateur

Fini la « guéguerre » entre Référenceurs et Webdesigners. Nous nous devons aujourd’hui de se retrouver autour de valeurs et de techniques communes. Désormais, les moteursaudit de recherche veulent voir ce que les utilisateurs voient. Il y a d’ailleurs depuis quelques temps beaucoup de spéculation autour d’une mise à jour – ou même d’un nouvelle algorithme – qui prendrait en compte l’UX (User Experience) comme signal de bon ou mauvais référencement.

  • Notre conseil : Le Webdesigner qui se trouve à la table d’à côté sera bientôt votre nouveau meilleur ami

Digital Strategist

Le fameux et sempiternel débat du : « Un référenceur doit-il être un technicien ou un pro du marketing ? ». Nous devons devenir des « penseurs » et moins des « faiseurs ». Bien sur,Strategy le côté opérationnel du SEO restera bien ancré dans nos métiers, mais la dimension stratégique doit être désormais prépondérante. Nous passons tellement de temps sur des « datas » que nous avons oublié de les transformer en compétences.

  • Notre conseil : Le « siloing » (travailler le site en Silo) vous permettra de devenir un « thinker » et donc de penser à une stratégie globale d’acquisition de trafic pour votre site.

Creative Netlinker

J’en vois au fond de la salle qui commencent à faire les gros yeux. Ah ! Qu’il était facile au bon vieux temps d’acquérir des liens : CP, listes (trop) exhaustives d’annuaires, spamco,1423673065_chain-link etc… Un travail maigre en réflexion, mais qui avait un bon côté : C’était simple !
Chaque lien requiert désormais une masse de travail conséquente en amont. Au lieu de « faire du lien », nous nous devons de créer des choses avec lesquelles les internautes voudront faire du lien. Un peu comme un vote ! « Qu’est ce que l’utilisateur veut voir, veut lire, veut comprendre ? »

  • Notre conseil : Arrêtez de jeter des petits pois à la cantine au « Community Manager », c’est surement lui qui a les clés pour réaliser vos rêves de Netlinker.

Leader !

Avec ces quatre nouvelles missions, vous devez devenir un « mentor » que l’on écoutera pour son expertise et qui dirigera ses troupes vers le chemin du succès. Il ne faut plus 1423673142_admin_privilegepenser « SEO-centric ». Nous avons passé beaucoup de temps à apprendre, à nos collaborateurs en agence, à être « SEO-friendly ». A nous désormais d’apprendre des autres postes, des autres métiers du Web. On a longtemps considéré que le référencement était un « Jedi Trick », un tour de magie à la David Copperfield, mais ce n’est que du travail et de la logique.

  • Notre conseil : Devenez tour à tour Copywriter, IT Manager, Développeur, Social Media Manager et même ergonome ! Ca fait beaucoup, mais promis, ça marche !

Et vous ? Vous sentez-vous toujours purement référenceur ?

 

Sources iconographiques : www.depositphotos.com & www.iconfinder.com

7 commentaires pour “5 nouveaux métiers des SEO en 2015”

  1. Emmanuelle Lellouche says:

    Suis assez d’accord personnellement, mais certains préfèreront se spécialiser dans l’analyse de données – par exemple – et auront là une vraie valeur ajoutée.

    Je pense qu’il y a une palette très – peut-être trop – large dans la définition du métier.

  2. Expeteo says:

    Les propos de cet article me semblent tout à fait cohérents mais je ne pense pas qu’il ait fallu attendre 2015 pour que ces « nouveaux métiers » apparaissent puisque cela fait déjà plusieurs mois qu’il est nécessaire d’offrir ces différentes compétences à son client pour lui offrir les meilleurs retours non ?

  3. Nicolas says:

    Bonjour et merci pour cette article.

    Le SEO s’industrialise. Ainsi comme le profil de webmaster s’est décomposé en une multitude de profils (directeur/chef de projet /marketing/technique, DA/graphiste, UX/ergonome, architecte/développeur front/back, web-analyste, etc.), celui de SEO est amené à se spécialiser sur les mêmes types de profils ; ayant un avantage certain par rapport à ces métiers : celui prendre en compte les besoins recherchés et exprimés des internautes. Nous donc sommes naturellement plus « user focus » que les agences et cela se traduit directement sur nos résultats : un contenu à faible valeur ajouté ne sera ni partagé ni considéré comme « la » référence par Google (et positionné comme tel). OU on en revient au « super-référenceur » (http://oseox.fr/blog/index.php/680-super-referenceur)…

  4. Stéphane says:

    Je pense que le métier de Creative Netlinker va en passionner plus d’un. (ironie ou pas?) Si le site subi une pénalité, c’est lui qu’on ira voir en premier et peut-être le taper sur le doigts ! C’est donc un métier sérieux et pas destiné pour les stagiaires comme beaucoup peuvent penser.

  5. Jonathan Comte says:

    Merci pour cet article fort intéressant :) Effectivement, en tant que SEO, le métier évolue constamment !

  6. Romain says:

    Bonjour,

    On peut peut-être même rajouter le « Web Analyste » avec une spécialisation dans le traitement des statistiques utilisateurs / log Google…

    Sur des sites à fort trafic on connait son extrême importance ;)

  7. Patrice says:

    J’aime beaucoup le « creative linker », car c’est vraiment la ou ca va se jouer, google est devenu trop efficace a détecter les annuaires et autres réseaux de sites, pour ma part je revient aux sources, c’est a dire a la programmation de logiciels, afin de proposer un véritable plus a mes visiteurs, j’espere que cela fonctionnera… la réponse dans quelques mois…

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.