26 Mai 2015

3 facteurs qui ont changé le Netlinking depuis 2010

Google Analytics, Référencement naturel de l'agence Pullseo Aucun commentaire

A quel point le netlinking a évolué ces dernières années ? C’est une question que je me suis longtemps posée, et à vrai dire, c’est une question que les clients ou mes collègues d’agence Web se posent régulièrement. Quand on parcourt les articles de blogs, on peut se demander quels sont ceux qui sont encore viables, et ceux qui ne le sont plus. Dès lors, quels sont les 3 grands facteurs qui ont considérablement modifié notre vision et nos méthodes de Netlinking ?

Mon point de vue

Le netlinking n’a pas tellement changé, ou tout du moins pas viscéralement. Ses principes phares n’ont pas bougé d’un iota, mais les différents signaux envoyés par Google et qui entourent cette discipline ont considérablement évolué. La vraie révolution du lien en référencement, c’est l’esprit du référenceur Web qui y fait face.

En Avril 2012, Google Penguin était lancé. Au delà du simple Netlinking, c’est toute la vision de notre métier qui s’en est trouvé bouleversée, et avec lui, quelques techniques que nous aimions mettre en place, se retrouvant obsolètes.

Mais comme je le disais précédemment, les principes phares n’ont pas évolué, à savoir :

  1. Vous devez mériter vos liens, notamment lorsque vous créez un service ou un produit, et que vous souhaitez de la visibilité
  2. Le Netlinking rentre encore et toujours dans les critères algorithmiques
  3. Majestic SEO et Ahrefs marchent encore très bien …

Dès lors, quels sont ces 3 facteurs qui ont radicalement modifié notre point de vue face au Netlinking ?

1.L’état d’esprit bouleversé du Référenceur

La plupart des référenceurs savent bien désormais qu’on ne peut plus se positionner de manière pérenne avec un profil de liens de faible qualité. Les liens « spammy » marchent encore pour du court terme, du test sur nos propres sites. Pour nos clients, il est désormais impossible de passer à côté d’une stratégie de linkbuilding à long-terme.

C’est pourquoi, le « contenu » est devenu Roi, et la propension à créer du rédactionnel impliquant et pertinent s’est multiplié depuis 2012. Doucement mais surement, de nombreux clients se sont sensibilisés à « la création de liens entre deux sites », et se sont tournés vers nous en sachant qu’ils ne souhaitaient plus avoir des liens sur des annuaires non thématisés par exemple.

Observons le graphique ci dessous, il décrit très bien le changement d’état d’esprit observé dès 2013.

Capture d’écran 2015-05-26 à 10.08.52

2.Les signaux entourant le Netlinking ne sont plus les mêmes

L’ancre de texte, les liens profonds, etc… De nombreux signaux valables avant Penguin ont été largement modifiés, voire supprimés dans certains cas. Lesquels sont-ils ?

  • Le « Domain Level Link » ou Puissance de lien sur un domaine (plus important que sur une page seule)
  • L’ancre de texte, là où nous sur-optimisions allègrement, aujourd’hui il n’en est rien
  • Le Page Rank, comme l’a dit très justement Kevin Richard lors d’une conférence : « Le Page Rank est un doudou que l’on sert contre nous car il nous rassure même s’il ne sert plus à rien »

3.La part grandissante de Google

Google modélise le Web de demain. Et ce qui a influencé grandement le Netlinking de ces dernières années est la Paranoïa ambiante. Je pense très sincèrement qu’il y a – depuis 2012 – des agences web ou des référenceurs indépendants qui proposent des stratégies « 0% Netlinking » pour éviter toutes formes de pénalités. Malheureusement, c’est taper à côté d’un élément fondamental du référencement.

Le dernier exemple en date est le « Mobilegeddon », annoncé à grand coup de trompettes dans toutes les conférences anglo-saxonnes. Résultat : Un nombre impressionnant d’entre nous qui se souviennent qu’il faut un site parfait au niveau mobile pour satisfaire sa majesté Google. (pour – au final – un résultat très mince et pas encore quantifiable).

Au final, le Netlinking est un peu devenu le mouton noir du référencement, malgré toutes ses qualités intrinsèques. Nous ne voulons pas nous en détacher, même si nous nous en méfions (presque) comme la Peste.

Et vous ? Toujours fan de netlinking ?

Aucun commentaire pour “3 facteurs qui ont changé le Netlinking depuis 2010”

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.