23 juin 2014

20 critères qui vous montrent que votre blog est/devient une référence (partie 1)

E-marketing, E-marketing et réseaux sociaux, Expertise par l'agence Pullseo 9 commentaires

Aujourd’hui, il est très facile de se proclamer expert du web (ou expert de son domaine) grâce à son blog. Cependant, n’est pas une référence qui veut ! Pour savoir si vous et votre blog êtes une référence dans votre secteur d’activité, il est nécessaire de suivre des indicateurs de performance afin de mesurer son évolution et de pouvoir se comparer aux autres blogs de votre thématique. Il est inutile de comparer un blog auto avec un blog sur l’hygiène dentaire… le volume du marché et la cible ne sont pas les mêmes.

Nous vous proposons donc 20 critères qui vous permettront de savoir si votre blog est, ou deviendra, une  référence dans votre domaine d’activité.

Les éléments mesurables

Un certain nombre de critères sont mesurables et sont donc plus ou moins simples à comptabiliser et à suivre.

1) Vos statistiques de visites

Logo Google AnalyticsL’objectif de tout site est d’être vu sur Internet. Les statistiques de visites représentent donc forcément le premier indicateur à prendre en compte. A savoir, la notoriété et la reconnaissance d’un journaliste travaillant sur un journal en ligne se fait par le nombre de visites sur ses articles.

Et il y a « le deuxième effet Kiss Cool » : le contenu que vous créez permet à votre blog de se positionner sur un spectre de requêtes de plus en plus large. En gagnant de nouvelles positions dans les pages de résultats des moteurs, vous générez plus de trafic et plus de visibilité. Vous entrez donc dans le  cercle vertueux de la création de contenu.

2) Vos statistiques de pages vues

Comme vous créez du contenu pertinent et que vous faites des liens entre vos billets, les internautes pourront naviguer facilement à l’intérieur de votre site pour trouver des informations pertinentes ce qui augmentera le nombre de pages vues. Votre objectif est donc de mesurer le nombre de pages vues moyen par visiteur.

Pour augmenter vos pages vues, il n’y a pas 36 solutions : vous devez réaliser un maillage interne intelligent (proposer des articles ou des produits connexes), une architecture de l’information cohérente et votre contenu de qualité devrait faire le reste.

3) Votre trafic « branding »

brand--nobrandLe trafic « branding » correspond au trafic provenant de manière directe sur votre site, additionné au trafic moteur contenant le nom de votre marque. Si ce trafic est en hausse, c’est que vous améliorez votre image de marque et que vous commencez à vous faire un nom sur Internet.

4) Votre taux de conversion

Grâce à vos billets, vous démontrez votre expertise et, ceux sont là, autant d’arguments qui vont convaincre l’internaute de se laisser amener là où vous souhaitez : formulaire de contact, abonnement, produits, services…

A moins que vous soyez un journal en ligne, votre objectif est de vendre : les pages vues, c’est bien, la conversion, c’est mieux !

5) La popularité de vos comptes sur les réseaux sociaux

Vos comptes Twitter, Facebook, Viadeo, Google+ sont régulièrement sollicités et vos « Followers / Fans / Amis… » ne cessent d’augmenter ? Vos posts sont largement repris par votre communauté sur ces mêmes réseaux ? Vous êtes sur la bonne voie. Le nombre de « Fans / Followers / Amis..  » ne doit pas être le seul indicateur dont il faut tenir compte.

6) La diffusion de vos messages sur les réseaux sociaux

facebook-twitterIl est également nécessaire de suivre la diffusion des messages et sa visibilité sur les réseaux (la porté sur Facebook, le nombre de RT sur Twitter, le nombre de +1 sur Google+…).

Il faut cesser de croire que son blog ou son site est le centre névralgique de sa marque sur Internet. Les réseaux sociaux entament leurs phases de maturité et votre marque doit y être présente. Ces lieux d’échange et de partage doivent faire partie de votre stratégie de communication.

7) Le nombre d’abonnés à votre flux RSS

Grâce à Feedburner vous pouvez suivre le nombre d’abonnés à votre flux RSS ce qui déterminera le volume (et son évolution) de visiteurs qui sont intéressés par les mises à jour de votre blog et qui reviendront très certainement lire de nouvelles actualités.

Cette statistique vous permet de connaître la fidélité de vos lecteurs et d’avoir une idée sur la taille de votre communauté. Cette communauté est précieuse car elle sera plus susceptible de faire preuve d’engagement sur les réseaux sociaux envers votre marque et deviendra même un prescripteur.

8) Le volume d’abonnés à votre newsletter

mailComme pour votre flux RSS, certains internautes préfèrent recevoir vos actualités à partir de leur email. Ce volume et son évolution sont donc des critères de popularité, au même titre que les abonnés à votre flux RSS. Cependant, ne les oubliez pas et pensez à leur envoyer régulièrement votre newsletter contenant vos dernières actualités.

9) Votre position dans le classement Wikio

Ce critère est discutable mais il donne des informations sur la façon dont votre blog est perçu, en termes de popularité, par rapport aux autres blogs de votre thématique. C’est également l’un des seuls classements de blogs  « par influence ».

L’algorithme de classement de wikio est plutôt flou :

La popularité des blogs et des articles est calculée grâce à notre algorithme prenant en compte les partages et les recommandations de contenu sur Twitter, Facebook, les blogs et les principales plates-formes d’échange de contenu.

Comme pour les moteurs de recherche, on appréciera la « langue de bois »… Donc si vous souhaitez augmenter votre positionnement dans le classement wikio, je vous conseille de lire l’article sur le site de Deliciouscadaver ainsi que ses commentaires (surtout celui-ci). On y apprend que l’algorithme prend également en compte l’ancienneté, les liens qui pointent vers votre site… et que ce classement n’apporte quasiment pas de trafic.

10) Le volume de commentaires pour chaque article

commentairesIl me semble que le volume de commentaires pour chaque article est bien la première statistique qui prouve que vos articles intéressent votre communauté et que celle-ci souhaite réagir face à vos propos. De façon schématique, plus vos articles suscitent de commentaires et plus votre blog est populaire. N’oubliez surtout pas d’y répondre !

11) Le volume de commentaires en spam automatique

La valeur absolue des commentaires postés n’a pas beaucoup de sens. En effet, vu la quantité de commentaires en spam automatique que l’on reçoit chaque jour, le volume de commentaires est donc à pondérer. Cependant, ce spam est le résultat de la popularité et de la visibilité que vous avez acquises. C’est un peu la rançon de la gloire.

Pensez à remercier votre plugin Askimet.

12) Le volume de commentaires « spammy »

spam-commentaireCette catégorie de commentaires est différente de la précédente. Certains internautes commentent vos articles sans y apporter de valeur. Ils vont commenter juste pour récupérer un lien vers leur site. Là encore, ces spammeurs essayent d’exploiter la popularité de votre blog pour leurs liens. Vous pouvez comptabiliser ces commentaires dans la 10ème statistique mais si vous voulez aller plus loin, il conviendra de faire le tri.

Retrouvez la suite de ce billet avec les éléments qualitatifs qui montrent que votre blog devient une référence !

Source : iconfinder.com

9 commentaires pour “20 critères qui vous montrent que votre blog est/devient une référence (partie 1)”

  1. Marc says:

    Excellent article! (oui, je sais ça fait un peu spammy :-) Je découvre ce blog via veilleSEO et ce premier billet lu me plait. Je suis assez attentif à tous ces critères. Par contre, je me rends compte que je néglige le maillage interne.

  2. Mohammed ALAMI says:

    Très intéressant mais il me semblait que Wikio avait fermé !

  3. Blog auto says:

    Akismet et non Askimet ;)

  4. SEO says:

    Merci pour votre vigilance. La correction est faite

  5. etienne says:

    Ceci est un bon article. merci. mais vous allez croire que c’est pour récupérer un lien… Eh bien, non

  6. Blog internet et seo says:

    Satanés commentaires automatiques !
    Si la rançon de la gloire c’est du encore et toujours plus de spam, bah non merci… obligé de mettre un plugin antispam, c’est un monde quand même ! Heureusement que le nombre de visites et pages vues augmente en même temps :-)

  7. Mon site says:

    Il est également intéressant d’opérer une comparaison avec les autres référents pour relativiser les signaux. Par exemple sur une niche très spécifique (c’est redondant je sais^^), un nombre de followers peut être limité et pourtant témoigner d’un réel succès.

  8. marine says:

    Informations premachées par d’autres sites de bien meilleure qualité. Même en installant le plugin « nofollow free » pas sur que votre blog attire les foules.

  9. SEO says:

    Bonjour Marine
    Si cet article ne vous a pas plus, nous ne vous forçons pas à rester.
    Notre trafic et l’engagement envers notre blog (commentaires, partage…) n’est pas à plaindre et nous vous en remercions.

    Et entre nous, regardez la date des premiers commentaires et ensuite comparez-la à la date de publication de ces fameux « autres sites de bien meilleur qualité ». Vous en déduirez certainement lequel est la source.

    A bientôt sur notre blog… ou pas.

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.