03 Sep 2015

10 techniques avancées pour booster la promotion de votre blog sur les réseaux sociaux

A propos de nous, Expertise, Réseaux sociaux Kevin Blettner de l'agence Pullseo 2 commentaires

Avoir un blog pour son entreprise peut avoir plusieurs buts. Evidemment, chez Pullseo, nous mentionneront forcément l’intérêt de ceux-ci au niveau du SEO en premier. Mais plus qu’une source de jus et de mots-clés, les blogs peuvent aussi drainer un trafic conséquent sur votre site. En effet, les études montrent que les entreprises disposant d’un blog génèrent 80% de nouvelles visites en plus sur leurs sites. Autre chiffre qui parlera de lui-même, les entreprises avec plus de 200 articles de blog drainent 6 fois plus de trafic que celles qui n’en compte qu’une vingtaine.

Evidemment, plusieurs facteurs entrent en compte dans cette augmentation substantielle de trafic. Ces articles génèrent des visiteurs depuis :

  • Les recherches organiques
  • Les E-mails
  • Les flux RSS
  • Les articles d’autres blogs les citant comme source

Et bien d’autres, notamment les réseaux sociaux. C’est justement de cette partie, connue, mais pas assez utilisée à notre goût, que nous allons parler.

Tout naturellement, le premier réflexe, après avoir écrit un article, est de le poster sur les différents réseaux sociaux afin de toucher les potentiels premiers lecteurs. Ils sont déjà abonnés à vos pages, impliquant donc qu’ils ont déjà apprécié les informations que vous avez véhiculées. Ils seront donc plus enclins à apprécier celles que vous leur proposez à nouveau favorisant ainsi les chances de partage que nous considérons comme « naturel ». Afin de mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez agrémenter votre article des bien connus boutons « like »et « partager » dans l’optique de faciliter l’action et jouer sur la paresse potentielle de certains de vos lecteurs.

Même si relativement efficaces, ces deux techniques ne suffisent probablement pas à faire exploser les compteurs d’un article. C’est justement pour ça que nous sommes là, pour vous donner 10 techniques avancées pour booster la promotion de votre blog sur les réseaux sociaux.

 

1 : Toujours mentionner les personnes ou les entreprises que vous mentionnez ou citez dans vos articles

L’une des caractéristiques de l’Homme est probablement la part prédominante de son égo dans ses actions et ses décisions. Flatter l’égo d’une personne en jouant sur ses émotions est l’un des outils les plus puissants utilisé dans l’industrie de la publicité de nos jours.

Utiliser cette notion dans notre cas est relativement facile et vous avez très certainement déjà remarqué où je voulais en venir avec le titre de la partie : Mentionnez automatiquement les différents auteurs et entreprises que vous avez cités ou utilisés pour la rédaction de votre article dans vos publications de promotion sur les réseaux sociaux. Un #Jeanmichel n’a jamais tué personne et avec un peu de chance, la personne citée lira votre article et le partagera à son tour permettant ainsi de toucher une audience plus large, plus qualifiée et donc potentiellement plus convertissable.

Appelé « Ego bait », ce type de technique ne demande pas d’effort et fonctionne avec presque tous les types d’articles notamment les Tops et autres comparaisons de produits ou services. Evidemment, évitez d’en abuser avec le même post tous les jours pendant 2 semaines, un social faux pas est vite arrivé.

 

2 : Contactez directement les personnes que vous citez par email

Il est tout à fait probable, si vous êtes un propriétaire d’un site avec un certain niveau d’audience, que vous ayez reçu un mail d’un autre bloggeur vous disant qu’il a utilisé certains de vos travaux dans ses articles. C’est exactement ce genre de conseil que nous vous donnons : faites la même chose.

Si les articles que vous écrivez sont bons, les personnes que vous citez auront probablement envie de partager votre article sur leurs réseaux tout simplement parce que ça leurs fait de la pub, sans avoir l’air d’en faire.

 

3 : Utilisez la notoriété d’un article de blog, d’un outil ou d’une page en rapport avec votre article

Ici, le but est de surfer sur la vague d’un acteur référent dans un domaine proche du votre afin de profiter du rayonnement secondaire de ses articles sur les réseaux sociaux.

Une histoire simple me vient à l’esprit pour illustrer ce propos :Astuce réseaux sociaux

Vous vous souvenez, peut-être, de la planche permettant de plier ses habits en deux temps trois mouvements, qui passait certainement dans les télés achats américains et français à des heures de faible audience. Sur Facebook, une vidéo a été postée montrant justement cet outil en action bien avant que la masse critique de personnes le connaissant ne soit atteinte. Le résultat a été fulgurant, plus de 3 millions de partages en 24 heures. Mais le résultat le plus intéressant fût très certainement celui du génie qui s’est débrouillé pour être top commentaire de cette vidéo avec un lien vers son site vendant justement cet appareil.

Vous l’aurez compris, s’offrir une place au soleil sur un post à fort potentiel de partage peut booster la lecture de votre article ou les vente d’un produit d’une façon assez exceptionnelle.

 

4 : Essayez de faire des graphiques ou des tableaux à chaque fois que c’est possible

Alors, non, vous n’allez pas en voir sur cet article car l’exercice ne s’y prête pas, mais par contre voici un fait intéressant : Les articles avec des chiffres dans le titre ont 175% de chances de plus d’être partagés. L’idée est donc simple, il vous suffit d’ajouter des statistiques dans vos articles.

À l’heure de l’information directement disponible, dans un monde toujours plus rapide, les internautes ne dérogent pas à la règle du « je veux tout et très vite » et n’ont donc pas forcement le temps ou la patience de lire l’intégralité d’un article. C’est ici qu’entre en jeu l’utilisation de graphiques et de tableaux : Ils permettent de synthétiser les informations que vous délivrez sous une forme visuelle bien plus agréable qu’une page de texte – ça dépend du lecteur ceci dit – et par conséquent plus digeste pour un cerveau en marche rapide.

Cette façon de faire vous permet de poster votre graphique comme preview de votre article sur les réseaux sociaux « forçant » par la même occasion le clic si l’information mise en avant est intéressante.

 

5 : Faites du Guest blogging

C’est l’une des façons les plus simples de toucher une audience plus large. Coécrire un article avec un autre bloggeur permet de toucher des lecteurs qui ne vous suivraient pas encore. Les calculs ne sont pas compliqués : Vous avez X lecteurs, votre coauteur a Y lecteurs, votre audience est donc égale à X+Y lecteurs. Bien sûr, ce calcul est un peu faussé car il est probable que vous partagiez certaines parties de votre lectorat, surtout si vous êtes sur une thématique niche.

Il y a plusieurs façons d’écrire ce genre d’article, notamment si votre plume ou les informations que vous apportez sont pertinentes. Vous pouvez soit :

  • Vraiment écrire l’article à deux et partager le crédit de celui-ci
  • Ecrire l’article tout seul et chercher une personne avec une certaine influence étant d’accord pour s’accorder le crédit de l’article avec vous en échange de son audience potentielle.
  • Logiquement, si votre audience grandit, il arrivera aussi un moment où ce sera à vous, que l’on va proposer de devenir coauteur sans efforts. Et là, c’est jackpot.

 

6 : Faites de votre titre une question

Encore une fois, l’idée est de jouer sur la psychologie des gens pour les amener à cliquer sur votre lien. En posant une question dans le titre de votre publication, les internautes ne pourront s’empêcher de se demander quelle en est la réponse et surtout, ils n’auront pas envie de louper une information qui pourrait potentiellement leur servir.

Le principal, avec ce genre de méthode est de stimuler l’imaginaire de votre lectorat. Ainsi au lieu d’écrire :

Comment enlever les plis de ses chemises en 5 minutes

Plutôt écrire :

Savez-vous comment enlever les plis de vos chemises en 5 minutes ? Voici la solution !

 

7 : Utilisez des statistiques dans vos titres

Suite logique des différents points précédents, au lieu de poser une question, il vous suffit d’utiliser une statistique « choc » dans votre post sur les réseaux sociaux. Cette façon de faire, comme les autres, va exacerber l’envie de savoir de l’internaute, le poussant ainsi à cliquer sur votre lien.

Vous l’aurez compris, c’est un simple call-to-action très efficace, notamment si les statistiques que vous énoncez sont fortes, touchent à l’actualité, aux peurs, aux envies.

Evidemment, votre article n’est pas forcément obliger d’énumérer des statistiques ou de tourner uniquement autour de celles-ci. Il peut très bien s’agir d’un article où vous n’en aurez utilisé qu’une seule, tant qu’elle est bien choisie.

 

8 : Utilisez une citation de votre article dans le titre

Encore une fois, on joue sur les mêmes biais cognitifs et on mouline. Utiliser une citation qui porte à controverse peut potentiellement attirer les clics. Cette citation n’a pas obligatoirement vocation à « choquer » vos lecteurs, elle peut juste donner un très bon aperçut de votre article.

 

9 : Partagez à nouveau votre article lorsqu’une news en rapport fait son apparition

L’avantage, lorsque l’on écrit très souvent, c’est que l’on a une certaine base de données à valoriser au fur et à mesure que le temps passe. Certains articles fonctionnent, d’autres non, mais il n’est jamais trop tard pour ces derniers, dans les bonnes circonstances, de pouvoir profiter d’un regain d’intérêt.

En effet, il est tout à fait probable que vous ayez écrit des articles sur certains sujets alors que ces mêmes sujets n’étaient pas spécialement intéressants et ne disposait pas d’assez de couverture médiatique pour donner envie de le lire. Mais il est tout aussi probable que ces mêmes sujets commencent à devenir à la mode à un moment ou à un autre. C’est à ce moment-là que vous pouvez ressortir de votre chapeau votre ancien article, mis au goût du jour si nécessaire, afin de pouvoir enfin lui apporter son jour de gloire.

Travail rapide, facile et qui permet éventuellement d’être l’un des premiers sur l’information et donc de profiter d’une partie plus importante de la force de traction médiatique de celle-ci.

 

10 : Utilisez les techniques marketings des autres industries : Le teasing, par exemple

Une technique qui fonctionne particulièrement bien lorsque le sujet est intéressant et que votre audience de base est suffisante, c’est de faire comme pour le cinéma : du teasing.

Les semaines avant la sortie d’un film, vous pouvez voir des trailers et des vidéos de promotions afin de donner envie aux gens d’aller se ruer dans les salles le jour J. Suspens, drame, action, tout est fait pour que le processus crée une sorte d’envie irrésistible d’en savoir plus.

Cette technique fonctionne pour le cinéma, les livres, les évènements, en fait, pour tous les produits culturels. Et ça tombe bien, qu’est-ce qu’un article de blog si ce n’est un produit culturel ?

Encore une fois, pourquoi ne pas combiner les différentes informations distillées plus tôt pour faire un teasing digne d’Hollywood ?

Une pincée de statistiques, quelques graphiques, pourquoi pas une image… Et quelques jours plus tard, votre article. Résultat (presque) garantis.

 

Photo crédit : FutUndBeidl (licence) & Jason Howie (licence)

 

2 commentaires pour “10 techniques avancées pour booster la promotion de votre blog sur les réseaux sociaux”

  1. Cédric says:

    Je suis bien entendu d’accord avec tous les points mentionnés ci-dessus. Néanmoins, il faut reconnaître que tous les secteurs d’activités ne sont pas égaux … S’il est relativement facile de tenir un blog, de l’animer et d’y faire venir des visiteurs dans tout ce qui touche au digital, à la mode, au voyage, etc. c’est souvent nettement plus compliqué pour d’autres domaine … au hasard le BTP. Ce n’est pas impossible, mais cela implique quand même de trouver un vrai concept (story telling, articles décalés, etc.) car relater de l’actu ne fonctionnera pas. Et dans ce cas, générer du contenu pour générer du contenu n’aura finalement que peu d’intérêt.

  2. SEO says:

    Vous avez raison. Pour certains thématiques, la publication de contenu nécessite une plus grande réflexion que pour d’autres. Cependant, il est toujours possible de trouver des solutions

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.